Skip to navigation Skip to content Skip to footer

Cohorte 2019 : deux champions Gee-Gees hors-norme se démarquent

Montana Champagne et Katherine Bearne sur l'escalier du pavillon Tabaret.

Des centaines d'étudiants de l'Université d'Ottawa célèbrent cette semaine la fin de leur parcours universitaire à la collation des grades du printemps. Pour deux étudiants-athlètes, Katherine Bearne et Montana Champagne, cette cérémonie couronne une année de réussites, notamment leurs victoires aux championnats nationaux. Ils se rendront bientôt à Naples, en Italie, pour défendre les couleurs du Canada.

Katherine Bearne, (baccalauréat spécialisé en physique-mathématiques avec une mineure en sciences économiques) s'est démarquée par son rendement universitaire remarquable pendant tout son parcours à l'Université d'Ottawa, et son excellence s'étend jusqu'au terrain de soccer. Pendant quatre saisons, elle a maintenu l'une des meilleures moyennes de sa faculté tout en remportant deux compétitions des Sports Universitaires de l'Ontario et quatre prix individuels à titre de meilleure milieu de terrain. En 2017, elle a été nommée dans le Top 8 des étoiles académiques canadiennes et a été honorée par la gouverneure générale Julie Payette.

En 2018, la native d'Halifax, Nouvelle-Écosse, a reçu le titre d'étoile canadienne pour une deuxième saison consécutive et a contribué à la victoire des Gee-Gees au championnat national. Elle a marqué plus de 20 buts pour les Gee-Gees en quatre saisons et a été nommée major de sa promotion à la Faculté des sciences. Elle a aussi été deux fois lauréate du prix du recteur pour avoir mené de front le sport, les études et l'engagement communautaire. À l'Universiade 2019 qui se tiendra à Naples, Italie, cet été, elle représentera le Canada pour la première fois avec trois de ses coéquipières.

« Au début, j'étais sous le choc – notre faculté est énorme et ce ne sont pas les étudiants brillants et talentueux qui y manquent, alors j'étais stupéfaite d'avoir été choisie quand je sais qu'il y a tant de gens méritants, » se rappelle Bearne au sujet de sa sélection comme major de sa promotion. « Je veux mettre en lumière ce que nous avons pu faire ici comme groupe à la faculté et faire entrevoir ce que nous pouvons construire ensemble à l'avenir. »

À son retour de Naples, Bearne jouera sa dernière année de football avec les Gee-Gees tout en commençant sa maîtrise en physique sous la supervision du Pr Robert Boyd. Tout en étant consciente que son parcours universitaire se poursuit, Bearne savoure pleinement l'étape importante que constitue sa collation de diplôme.

« À long terme, ces objectifs peuvent sembler un peu impressionnants, » explique-t-elle. « C'est agréable de prendre des petites pauses pendant le parcours pour célébrer. Les projets sont des enjeux énormes — chaque réalisation fait naître un sentiment de satisfaction. »

Montana Champagne (baccalauréat en sciences commerciales, option gestion des ressources humaines) montera sur le podium pour célébrer le fruit de cinq années d'efforts couronnés de succès tant en salle de cours que dans la piscine de Montpetit. Il s'est surpassé pendant sa dernière année d'étude, devenant une étoile académique canadienne pour la première fois avec une moyenne de plus de 80 % tout en se faisant un nom dans la natation. Au championnat national de natation 2019 de U SPORT, il a remporté l'or aux épreuves du 200 m et du 400 m de nages individuel, établissant un record national au 200 m.

Lorsqu'il a obtenu l'or aux nationaux pour la troisième année consécutive, il a établi un record pour les Gee-Gee en remportant la quatrième médaille d'or de sa carrière. Au total, il a gagné huit médailles nationales : quatre or, deux argent et deux bronze, ce qui fait de lui l'étudiant-athlète le plus décoré de l'Université. Juste avant le début des examens en avril, l'Ottavien s'est qualifié pour représenter le Canada à l'Universiade 2019, une compétition sportive multidisciplinaire internationale qui réunit des athlètes de 127 pays. 

« Dès la troisième année, la chance a commencé à me sourire et tout allait vraiment bien. Je suis heureux d'obtenir mon diplôme comme étoile académique canadienne — c'est une source de fierté. Il m'a fallu avoir les deux pieds sur terre pour trouver l'équilibre entre le travail, les cours et la natation. J'ai ainsi pu définir ce que voulais apprendre et ce que je voulais faire. J'ai beaucoup mûri dans ce domaine. J'ai toujours été soutenu tout au long de mon parcours universitaire – il y avait des conseillers pédagogiques, des employés du Service des sports, mes parents et amis qui tous se sont unis pour m'aider et je leur en suis très reconnaissant. »

Son diplôme en main, Champagne prend toute la mesure de la réalité de son succès en natation et de son rendement scolaire. « Ce sera comme gagner une médaille parce que ce sera la preuve matérielle que de ce que j'ai pu réaliser. J'en serai tout aussi fier que de n'importe laquelle de mes médailles parce que c'est l'aboutissement de tous les efforts que j'ai investis. »

Après ses études, Montana envisage de garder son emploi actuel à la Banque Scotia, tout en poursuivant son entraînement pour les épreuves olympiques de 2020.

« Il y a beaucoup de gens qui viennent à l'Université et il y a beaucoup de gens qui nagent, et c'est tentant de ne faire qu'une seule chose à la fois. J'ai voulu montrer qu'on peut faire les deux en même temps et exceller dans les deux. C'était ça ma motivation. »

Bearne et Champagne font tous deux partie d'un groupe de plus de 25 Gee-Gees étudiants-athlètes interuniversitaires qui recevront leurs diplômes à la collation des grades, en compagnie notamment de Stephen Evans, médaille d'or en athlétisme (baccalauréat en sciences sociales spécialisé en science politique et mineure en communication), des membres de l'équipe de soccer de 2018, Delaney Ricket-Hall (baccalauréat spécialisé en psychologie et mineure en français langue seconde), Julie-Anne Lamarche (baccalauréat spécialisé en sciences de l'activité physique), Miranda Smith (baccalauréat spécialisé en communications), des membres de l'équipe de rugby féminin de 2017 Emily Babcock (baccalauréat spécialisé en sciences sociales avec majeure en criminologie) et Erin McCallan (baccalauréat spécialisé en sciences de l'activité physique) et de six coéquipiers de Montana en natation. Ce printemps, les athlètes-étudiants interuniversitaires Gee-Gees obtiendront leurs diplômes des facultés des arts, de l'éducation, de génie, des sciences, de médecine, des sciences de la santé, des sciences sociales et de l'École de gestion Telfer. Félicitations à tous les finissants Gee-Gees !