NOUVELLES : Les Gee-Gees remportent le championnat national de natation artistique

Natation artistique
Dan Robichaud Photography

C'est avec la médaille d'or que nos Gee-Gees sont revenues du championnat national de la ligue universitaire canadienne de natation artistique (LUCNA) la fin de semaine dernière. Ensemble, elles ont su relever les nombreux défis en lien avec la COVID-19 pour terminer leur saison avec succès, en allant chercher cinq podiums lors de cette compétition qui s'est déroulée en mode virtuel.

Pour l'occasion, l'équipe a enregistré ses performances sur vidéo au début mars, et les juges se sont prononcés le 13 mars via Zoom. Grâce à ces victoires, les nageuses ont gagné leur place aux qualifications nationales de Natation artistique Canada qui auront lieu en avril.

L'équipe, qui s'est emparée de la première et de la deuxième position dans la catégorie compétitive, a aussi vu deux de ses membres récompensées en solo. Gabrielle Gillian, étudiante de première année en gestion internationale, qui a remporté l'argent, et Madeleine Berry, le bronze.

Par le passé, Madeleine Berry, qui en est à sa quatrième année en Études des conflits et des droits humains, a déjà participé à une victoire des Gee-Gees lors de ce championnat; elle a également pris part à aux Championnats du monde de la FINA avec l'équipe de Grande-Bretagne. L'équipe novice est aussi avec l'or dans la catégorie duo ou trio.

« Normalement, la proximité physique fait partie des éléments évalués par les juges dans notre sport », explique Isabelle MacLean, qui faisait également partie de l'équipe gagnante dans la catégorie compétitive.

« Mais cette année, nous devions conserver une distance de deux mètres en tout temps dans la piscine. En raison de cette contrainte, nous n'avons pas pu réaliser de figures acrobatiques où des projections dans les airs permettent de rivaliser d'agilité et de souplesse. Ça a complètement transformé le rythme et la composition de nos chorégraphies. » 

Le confinement décrété en janvier par le gouvernement de l'Ontario a aussi limité l'accès à l'eau; l'équipe a toutefois pu s'y s'entraîner pendant deux semaines avant le championnat. En marge des nombreux entraînements et discussions en ligne, bien utiles pour garder la forme et la motivation aux dires d'Isabelle MacLean, l'équipe a profité de ce temps de piscine pour retrouver son endurance et enregistrer les vidéos.

« Les bénévoles dévoués qui nous entraînent n'ont jamais arrêté de nous appuyer lorsque nous avons dû modifier nos chorégraphies et notre façon de voir notre sport, collaborant étroitement avec le service des sports pour suivre l'évolution des restrictions et pour maximiser notre temps de pratique après le déconfinement » ont aussi joué un rôle de premier plan, selon elle. 

« Nous sommes extrêmement fières de nos athlètes en ces circonstances », ajoute celle qui évolue avec l'équipe depuis six saisons et qui a été directrice de rencontre à l'occasion de la toute première compétition entièrement virtuelle de la LUCNA.