Skip to navigation Skip to content Skip to footer

SOUPER TOUCHDOWN, PROFIL DE NOUVEAU MEMBRE : Michailis Giftopoulos

Mike Giftopoulos porte le ballon.

Pour préparer le Souper Touchdown des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa de 2019 qui aura lieu ce mois-ci, en collaboration avec l'Association des anciens du football des Gee-Gees 1881, l'Université d'Ottawa est ravie de présenter le profil de ses nouveaux membres intronisés au Temple de la renommée du football. Michailis Giftopoulos devient membre du Temple de la renommée à titre d'ancien de l'équipe qui a remporté la coupe de l'Atlantique en 1980. Il a également reçu le trophée Don Loney du meilleur joueur de la coupe de l'Atlantique la même année et le prix du meilleur demi-offensif de tout le Canada la saison précédente.

Il est certain que Giftopoulos a légitimement gagné sa place parmi les meilleurs Gee-Gees de tous les temps, et lorsqu'on lui a demandé s'il avait hâte d'être honoré, il a répondu qu'il en est ravi. Une réaction pour le moins inattendue. Mais sa réponse était désintéressée et reflétait le plaisir qu'il éprouvait non pour lui-même, mais de l'honneur qui est fait à l'équipe dans laquelle il a joué.

« C'est une reconnaissance des réalisations de notre équipe », dit-il, « le reflet de l'excellence de nos talents. Être un groupe soudé nous a permis de réussir, et je n'ai fait que communiquer ce succès – j'étais simplement le catalyseur qui a bénéficié de tout ce dur labeur qui a été accompli. »

Giftopoulos croyait qu'en plus de ses coéquipiers, la culture entretenue par l'équipe est également un facteur clé du succès que ses coéquipiers et lui ont connu. Ayant intégré l'équipe en 1976, il a pris part à une brigade qui était encore formée des joueurs de Gee-Gees qui ont remporté la Coupe Vanier de 1975. Cette appartenance à une équipe historique est quelque chose dont Giftopoulos et ses coéquipiers nouvellement recrutés ont « bénéficié énormément. »

 « Ils ont tous travaillé très fort pour obtenir les niveaux qu'ils avaient et cela a marqué les nouveaux gars comme moi, » se rappelle-t-il, « la culture était très importante et nous y avons tout simplement adhéré – c'était tripant. »

Giftopoulos a dit que cette culture gravée dans l'équipe était quelque chose qu'il a « essayé d'imprimer dans l'esprit des plus jeunes gars, » lorsqu'il a assumé un rôle de premier plan dans l'équipe. L'ancien Gee-Gee a encore des interactions avec l'équipe actuelle à titre d'entraîneur invité en été et en hiver. Il emploie son temps à aider les plus jeunes joueurs à progresser et veille à ce que la culture des années 1975 se perpétue encore aujourd'hui.

« J'aime être avec les gars et les épauler, veiller à ce que leur expérience soit bonne. » Se définissant lui-même comme un homme très présent dans les médias, il poursuit en disant que c'est formidable de voir que l'équipe actuelle a encore des dirigeants qui « qui savent ce que signifie réussir, » comme au temps où il était à l'Université d'Ottawa.

Giftopoulos a toujours aimé séjourner à Ottawa, mais après ses études, il s'est installé dans l'Ouest. Il a d'abord obtenu un baccalauréat avec mention en éducation physique, puis a fait un aller-retour entre divers postes en hébergement à Alberta ou en Colombie-Britannique. Ensuite, il est revenu en Ontario et a fréquenté le collège des enseignants à Brock. Après quoi il a enseigné pendant presque 30 ans au secondaire.

C'est son expérience en enseignement qui lui a permis de rester actif dans le football, et comme il le dit, il « a été entraîneur de football pendant tout ce temps. » Pour lui, il était important de donner en retour à la communauté sportive.

Ayant récemment pris sa retraite de l'enseignement, Giftopoulos a décidé de revenir à Ottawa. Il va travailler pour Astro Design Center, dans le cadre de leur expansion commerciale, ainsi que pour Marlboro Doors and Windows, dans l'espoir de développer de solides relations avec la communauté Gee-Gee.

Qu'il s'agisse d'hébergement, d'enseignement ou de ses nouvelles activités commerciales, qu'à cela ne tienne : être un Gee-Gee prépare à faire face à tout dans la vie. Sur ce point, Giftopoulos est très catégorique.

« C'est tellement important », insiste-t-il, « d'apprendre à persévérer, à faire preuve d'éthique professionnelle – la nature compétitive du football et les compétences sociales acquises grâce au contact avec de nombreux organismes et collaborer comme une unité homogène, sont autant d'aptitudes et d'acquisitions essentielles dans ma vie actuelle. »

 « Ces caractéristiques que j'ai acquises sur le terrain de football de Gee-Gees m'ont énormément influencé et ont accompagné toutes les étapes de ma vie. »

En dehors de cette rétrospective sur la manière dont l'Université d'Ottawa l'a préparé pour la vie, Giftopoulos a fait un retour sur sa carrière et sur certaines de ses manœuvres préférées quand il portait le gris et grenat. Quand on lui demande s'il pensait à un acte spécifique, il a ressorti une anecdote incroyablement insolite :

« Un jour où nous jouions à Mooney's Bay, j'ai fait un retour de dégagement qui a traversé le terrain sur plus de 94 mètres. Sur le moment, j'avais marqué un nouveau record » se rappelle-t-il avec fierté, « mais alors, dans le même match, un coéquipier Gee-Gee, Rocky DiPietro, a fait un retour de dégagement de 324 mètres. Je n'ai donc tenu le record que pendant environ une période du match. » Il s'est mis à rire en se rappelant ce dégagement record qu'il a tenu pendant 30 minutes, mais il ne tarissait pas d'éloges pour son coéquipier qui lui a succédé en marquant lui aussi un record. « Il était un homme vraiment extraordinaire – j'ai toujours admiré Rocky et c'est encore le cas. »

Le fait que l'un de ses plus chers souvenirs quand il était un Gee-Gee se mêle aux éloges qu'il adresse à un coéquipier en dit long sur Michailis Giftopoulos. Son caractère désintéressé et son empressement à rendre aux autres ce qui leur appartient font qu'il est tout désigné pour devenir membre du Temple de la renommée et il est plus que digne d'être reconnu.

 « J'ai vraiment aimé mon expérience et cela me touche beaucoup d'être de recevoir un honneur aussi précieux que le Temple de la renommée – j'ai tenu les gars qui m'y ont précédé en si haute estime et maintenant, de voir mon nom inscrit sera un moment vraiment privilégié.

Michailis Giftopoulos a été un demi-offensif pour les Gee-Gees entre 1976 et 1980. En 1979, il a mené les Sports universitaires de l'Ontario (SUO) Est en 85 portées sur 608 verges et a marqué sept touchés en faveur d'Ottawa. Joueur redouté, Giftopoulos a également fait des réceptions ainsi que des retours de bottés d'envoi. Il a reçu les honneurs à titre de meilleur joueur du Canada en 1979 et a été invité à s'entraîner avec les Hamilton de la LCF. Il est revenu au sein des Gee-Gees la saison suivante et a été le porteur de ballon plus actif de la OQIFC, enregistrant 98 portées et un parcours de 472 verges. Pour ce qui est de la répartition équilibrée de l'offensive dans l'équipe de 1980, Giftopoulos était l'un des cinq joueurs qui ont ramené le score à égalité en faveur de l'équipe en marquant deux touchés chacun. Giftopoulos a été nommé meilleur joueur de la coupe de l'Atlantique en 1980. Pendant près de 30 ans, il a été enseignant et entraîneur de football au secondaire. Il est récemment revenu vivre à Ottawa pour se consacrer à de nouvelles activités commerciales. Reconnu pour sa générosité, il attribue la plus grande partie de sa réussite au football à ses coéquipiers et une grande partie de sa carrière post-football à son expérience de Gee-Gee.