Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ : La remontée des Gee-Gees n’est pas suffisante dans une défaite en tirs de barrage contre Brock

Gee-Gees Hockey
Gee-Gees Hockey

La première défaite de la saison de l'équipe masculine de hockey des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa s'est déroulée en deux temps. La première moitié était moyenne, tandis que la seconde a mis en évidence les capacités dont cette équipe classée à l'échelle nationale a fait preuve au cours des quatre derniers matchs. La combinaison explique le résultat de la défaite 4-3 en tirs de barrage contre les Badgers de Brock à St-Catherines.

 « Nous avons eu l'occasion de sceller l'issue du match et nous ne l'avons pas fait », a déclaré l'entraîneur-chef Patrick Grandmaître après la partie. « Quand le match se rend en tirs de barrage, il est impossible de tous les gagner. Nous avons montré que nous sommes une équipe solide, une bonne équipe. Je pense que nous avons contrôlé la majeure partie du jeu et avions presque eu la chance de gagner, mais cela montre aussi que nous devons être prêts à jouer notre style de hockey dès le début, a-t-il dit. »

 Cody Drover a ouvert la marque pour Ottawa en supériorité numérique à la fin de la première période pour prendre l'avantage tôt dans la partie. Le but a également permis à Drover de récolter au moins un point pour le quatrième match consécutif. Il a marqué trois buts en supériorité numérique et deux aides dans sa série de matchs avec au moins un point.

 Les unités spéciales de Brock leur ont donné l'avantage au fur et à mesure que le match avançait. Ils ont marqué un but en supériorité numérique à une minute de la fin de la première période, puis ils ont marqué en infériorité numérique au début de la deuxième période pour prendre l'avance. Un but en supériorité numérique à mi-chemin du match a renforcé leur avance. Ce déficit a réveillé les Gee-Gees alors que l'équipe a commencé à dominer Brock dans leur zone défensive pendant des séquences prolongées et à se battre pour revenir dans le match.

 « La ligne de Hanlon a bien répondu et un but important de Mike Poirier nous a donné de l'élan et nous avons continué de pousser à partir de là, a dit Grandmaître. »

 Le but de Poirier a donné de la vie à l'équipe pour le début de la troisième période et une mise en échec implacable a finalement été récompensée lorsque Kevin Domingue a marqué sur un tir du côté proche du but pour égaliser le match avec sept minutes restantes à la période. Ottawa a continué de mettre la pression dans l'espoir d'obtenir une victoire en temps réglementaire, enlevant même le gardien de but Graham Hunt en faveur d'un attaquant supplémentaire pour une mise au jeu en zone offensive avec quelques secondes restantes au tableau.

 Une période de prolongation marquée par une échappée de Médric Mercier a créé de nombreuses occasions de but, mais aucune des deux équipes n'est sortie vainqueur. En fusillade, les Gee-Gees ont d'abord fait appel aux spécialistes Domingue et Connor Sills pour essayer d'obtenir le gain. Lors des deux tirs de barrages précédents, le duo a réussi à marquer sur trois des quatre occasions.

 Seul Domingue a marqué ce soir-là, tandis qu'une paire de buts de Brock a mis la pression sur Yvan Mongo. La recrue a marqué et un autre but en fusillade de Jean-François Plante a placé les Gee-Gees aux commandes. Toutefois, une autre paire de buts de Brock, et un arrêt sur la dernière tentative des Gee-Gees a permis aux Badgers de remporter.

 Maintenant avec une fiche de 4-0-1, l'équipe se trouve à égalité pour la deuxième place dans l'Association de l'Est des SUO. Ottawa tentera de remporter une victoire demain soir à Guelph. Le match exigera une préparation supplémentaire pour l'équipe qui jouera sur une glace de taille olympique (30 m x 60 m) plutôt que de taille standard (26 m x 61 m).

 « Nous allons devoir regarder des vidéos pour nous adapter à ce style de jeu, a dit Grandmaître. Ils sont une équipe de possession de rondelles, une très bonne équipe et ce sera certainement intéressant. »