Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ : Série de victoire sur la route pour les Gee-Gees

Hockey masculin des Gee-Gees. Crédit: Greg Mason.
Hockey masculin des Gee-Gees. Crédit: Greg Mason.

Les bonnes équipes trouvent un moyen de gagner. C'est exactement ce qu'a fait l'équipe masculine de hockey des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa au cours de la fin de semaine, alors qu'elle s'est méritée quatre autres points grâce à une victoire de 4-3 contre les Lakers de Nipissing et de 6-5 contre les Voyageurs de l'Université Laurentienne.

Avec une fiche de 9-0-1, les Gee-Gees sont actuellement la meilleure équipe des SUO à l'approche du match attendu de la Classique Colonel By contre les Ravens de Carleton le 16 novembre.

Bien que l'équipe peut se vanter des premières semaines de la saison, l'entraîneur-chef Patrick Grandmaître continue d'adopter une approche équilibrée et voit des améliorations possibles.

« Les points sont des points, mais nous n'avons pas joué tout le long des deux matchs, a déclaré Grandmaître. Je pense que nos résultats offensifs étaient plutôt bons avec le nombre de tirs total et de chances de marquer des buts. »

« Notre unité d'infériorité numérique doit être meilleure, mais ça fait partie du processus d'apprentissage, et pendant la saison, il est normal de rencontrer ce genre d'adversité. »

Contre Nipissing, les Gee-Gees ont commencé le match en force. Yvan Mongo a marqué sur le premier tir de la soirée. Puis un but en supériorité numérique de Kevin Domingue à la septième minute a drainé toute l'énergie de la foule à North Bay.

Nipissing a utilisé toutes ses chances en supériorité numérique pour revenir dans la partie. L'unité d'infériorité numérique d'Ottawa, qui se classait parmi les meilleures, n'a pas été à la hauteur et a accordé trois buts pour perdre l'avance.

Les Gee-Gees ont décoché des tirs au but de partout sur la glace dans l'espoir de créer l'égalité, devançant les Lakers par une marge de 27-5 dans les dernières 40 minutes de jeu. La résilience a finalement été récompensée en fin de match, lorsque Jean-François Plante a égalisé à cinq minutes de la fin et Antoine Pouliot a inscrit le but gagnant 15 secondes plus tard.

La soirée suivante à Sudbury, un scénario semblable a pu être observé contre les Voyageurs. Ottawa a dominé pendant de longues périodes, tandis que l'Université Laurentienne a trouvé un moyen de marquer avec un minimum de temps en attaque.

« Toutes les chances qu'ils ont eues se sont terminé avec la rondelle dans le fond de notre filet, a affirmé Grandmaître. Mais encore une fois, nous étions résilients et nous avons fait preuve de beaucoup de ténacité. »

L'Université Laurentienne s'est retrouvée avec une avance de 4-2 au milieu de la deuxième période. Un but en supériorité numérique de Michael Poirier a permis à Ottawa de revenir dans le match et un but de dernière seconde de Médric Mercier a créé l'égalité avant le début de la troisième période.

Les Voyageurs ont de nouveau pris les devants au milieu de la troisième période, mais les Gee-Gees, tenaces, ont continué d'attaquer et ont été récompensés une fois de plus. Cody Drover a profité d'une gaffe du gardien de but adverse trois minutes plus tard. De plus, une rare chance en supériorité numérique vers la fin du match a permis à Ottawa d'organiser un jeu que Kevin Domingue a converti avec environ 90 secondes restantes.

Malgré le fait qu'ils ont détenu l'avance pendant seulement 2:48, le gris et grenat a réussi à s'en sortir avec la victoire.

Prochainement, les Gee-Gees accueilleront les Ravens à l'aréna de la Place TD le 16 novembre.

Avec une semaine de préparation, Grandmaître espère s'assurer que son équipe se rendra sur la glace avec un effort constant tout au long du match.

« Je pense que l'effort est presque toujours là, dit-il. Jusqu'à présent, nous avons probablement déployés des efforts pendant deux matchs complets. Le match contre Queen's était un effort complet et peut-être 50 minutes du match contre McGill. »

« Nous cherchons à jouer le match parfait, c'est le but de tous les entraîneurs et c'est ce que nous espérons accomplir vendredi contre Carleton. »

Les billets sont disponibles en quantité limitée et peuvent être achetés sur le campus au Complexe sportif Minto et aux comptoirs du service à la clientèle du pavillon Montpetit.

 

—Cameron Penney