Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ : Les Gee-Gees deviennent la première équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires après une victoire contre Carleton

Greg Mason
Greg Mason

Après deux défaites crève-cœur contre les Ravens de Carleton en novembre, les Gee-Gees de l'équipe de hockey masculin d'Ottawa se sont repris en main et ont récolté une victoire 6-3 contre les Ravens vendredi soir au Complexe sportif Minto.

Ce faisant, ils sont devenus la première équipe à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Queen's 2019. Ils avaient déjà amassé 34 points en 19 matchs cette année avec une fiche de 16-1-2.

Vendredi soir, le point déterminant était l'offensive à partir de la ligne bleue, où le manque de présence de Carleton haut dans la zone offrait aux défenseurs des Gee-Gees amplement de temps et d'espace.

Michael Poirier a obtenu un sommet personnel en carrière avec six buts pendant l'année, en comptant deux buts durant la partie. Cody Van Lierop et Médric Mercier ont aussi contribué à partir du fond.

L'entraîneur-chef des Gee-Gees, Patrick Grandmaître, a souligné après le match que « c'est évidemment énorme d'obtenir quatre buts de la part des défenseurs ».

Grandmaître a aussi mentionné le succès de son équipe lors des avantages numériques pendant l'affrontement, qui ont contribué à trois de leurs sept chances.

« Il est très important de continuer sur cette lancée avec les avantages numériques. Nous sommes premiers pour le nombre de buts comptés, et nous en avons concédé le moins, mais nos avantages numériques se classent plutôt au milieu », a-t-il expliqué. « Ce soir, ces trois buts en avantage numérique étaient déterminants. »

Deux avantages numériques ont d'abord nuit au Gris et Grenat alors qu'ils ont perdu la rondelle à la ligne bleue et ont concédé un but en infériorité numérique à cinq contre trois. Ce fut le premier but que les Gee-Gees aient concédé en infériorité numérique cette année.

« Nous étions très satisfaits de notre match avant de perdre un joueur. On espérait garder la cadence et voir l'avantage numérique porter fruit », a exprimé Grandmaître. « Un but concédé en cinq contre trois peut être décourageant, mais notre jeu en cinq contre cinq, qu'on leur a montré en début de match, nous a permis de garder le moral. »

L'affrontement a graduellement tourné en faveur d'Ottawa. Au milieu de la période, Poirier a égalisé le score, puis un avantage numérique de Mercier a donné une occasion en or aux Gee-Gees. Yvan Mongo a ensuite creusé l'écart à deux en comptant un but en infériorité numérique. Cependant, Carleton réussit à remonter avec un autre but avant la fin de la première période.

Plus tard dans la deuxième période, Poirier a compté son second but pendant un avantage numérique. Van Lierop a contribué à la 43e seconde de la troisième période pour assurer l'avantage d'Ottawa avec un score de 5-2. Pour arrondir le score, les équipes se sont échangé des buts plus tard dans la troisième période, où Kevin Domingue a compté son 14e but de l'année en avantage numérique.

Pour la suite, Ottawa rejoindra Concordia à Montréal demain pour affronter les Stingers à l'aréna Ed-Meagher. Les deux équipes se sont rencontrées une fois jusqu'à maintenant, et Ottawa avait excellé à domicile avec une victoire 8-1 le 17 novembre. Le match commencera à 19 h 30 et sera en webdiffusion sur OUA.tv.

—Cameron Penney