Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ DE LA SÉRIE : La saison de rêve de l’équipe masculine de hockey des Gee-Gees se termine

Eric Locke
Photo : Greg Mason.

Pour la deuxième saison consécutive, le troisième tour des séries éliminatoires de la Coupe Queen's des SUO était à portée de main pour l'équipe masculine de hockey des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa. Mais les champions en titre de la saison régulière n'ont pas été à la hauteur, s'inclinant face aux Gaels de Queen's à la troisième partie d'une série au meilleur de trois parties. 

« Nous sommes anéantis en ce moment, après la saison que nous avons eue, et le fait de voir cette saison magique se terminer ce soir est ahurissant pour nous », a affirmé Patrick Grandmaître, entraîneur en chef, à la suite de la série.

L'avantage de jouer sur leur propre patinoire, ce que les Gee-Gees ont lutté toute la saison pour obtenir, n'a pas joué en leur faveur au cours de la série.

Lors de l'ouverture de la première partie disputée sur la patinoire locale, ils ont perdu la partie 3 à 2. Les Gee-Gees n'ont réussi à marquer qu'à deux reprises sur 36 tirs et ont été incapables de trouver un but égalisateur à la fin de la partie, car le gardien était imbattable dans les buts.

Face à la menace d'élimination à Kingston, Ottawa a poursuivi sa lancée avec un style de jeu agressif.

« Je pense que pour notre équipe, nous avons très bien joué pendant une longue période dans la première partie, a déclaré l'attaquant Quinn O'Brien avant la deuxième partie. Le fait que nous nous sommes battus jusqu'à la fin, ce sont tous des points positifs à retirer. »

Cette fois, les efforts du gris et grenat ont été récompensés, car ils ont pris les devants tôt et n'ont jamais tiré de l'arrière par la suite. Au chapitre des tirs, ils ont encore une fois battu l'opposition par une large marge, cette fois de 46-26.

L'attaquant finissant Jean-François Plante a ouvert le pointage, tandis que le défenseur Cody Van Lierop a marqué un but pour une deuxième partie consécutive.

Pendant ce temps, les Gee-Gees se sont tournés vers Graham Hunt après qu'Anthony Brodeur a commencé dans les buts pour ouvrir la série.

De retour à domicile, les Gee-Gees ont eu l'occasion de faire une remontée et de passer au troisième tour.

Queen's a toutefois pris l'avantage tôt dans la partie. Avec 3 buts sur seulement 10 tirs dans les 16 premières minutes de la partie, la soirée était terminée pour Hunt, et Brodeur est revenu dans les buts.

Les Gee-Gees ont fini par se calmer et ont commencé à revenir dans la partie.

Brendan Jacome a ouvert le pointage en fin de deuxième période, tandis qu'Eric Locke a inscrit un but en avantage numérique peu après, ramenant la confiance juste avant le retour au vestiaire.

Une minute seulement après le début de la troisième période, Locke a marqué son deuxième but de la soirée et a égalisé la partie.

Au milieu de la troisième période, les deux équipes ont marqué cinq buts en moins de trois minutes, ce qui s'est soldé par un jeu chaotique.

Queen's a rétabli l'avance avant que Michael Poirier ne fasse la réplique pour les Gee-Gees quelques instants plus tard.

Les Gaels en ont ensuite ajouté un autre pour prendre la tête avec un pointage de 5 à 4. Alors qu'Ottawa exerçait des pressions pour marquer un autre but égalisateur, leur jeu agressif a causé une pénalité et a donné un jeu de puissance à Queen's.

Quelques secondes seulement après le début de l'avantage numérique, Ottawa a tenté de lancer la rondelle par la bande et l'a fait rebondir sur la porte de la zamboni vers l'avant du filet. Alors que la plupart des patineurs s'attendaient à ce que la rondelle se trouve de l'autre côté de la patinoire, elle a atterri directement sur le bâton des Gaels devant le filet et a rapidement été dirigée dans le filet pour creuser l'écart.

Peu après, Jacob Sweeney a sauté sur la glace et a marqué un but, ramenant le pointage à 6-5. Malheureusement, ils n'ont pas pu niveler le pointage. Incapables de marquer le but égalisateur pour la troisième fois de la soirée, ils ont perdu la partie et se sont fait éliminer.

« Ce n'est pas le résultat que nous voulons, mais cela décrit très bien le type de joueurs que nous avons, a révélé M. Grandmaître. Nous n'avons jamais abandonné, mais c'est difficile de battre une équipe comme celle-là quand on lui accorde six buts. Le début n'était pas ce que nous voulions. » 

Malgré cette défaite difficile, il y a encore beaucoup à espérer pour l'avenir de ce programme.

Les Gee-Gees, qui viennent de terminer en tête du classement avec un pointage de 22-2-4, s'attendent à ce qu'une distribution presque complète revienne cette saison.

Bien que deux joueurs seulement obtiennent leur diplôme cette année, ils laisseront un héritage durable à ce programme.

Eric Locke, étudiant en médecine et capitaine pendant deux saisons à Ottawa, a accumulé plusieurs prix et récompenses au cours des cinq années de sa carrière distinguée. En plus de sa contribution à tous les aspects du jeu, il a été un leader et un modèle pour les Gee-Gees sur et hors glace. 

Jean-François Plante, étudiant à la maîtrise en sciences de l'activité physique, a joué une saison avec les Gee-Gees après quatre saisons à l'Université de Moncton. En plus de ses succès universitaires, il a été l'un des meilleurs pointeurs de mémoire récente en hockey universitaire. Au cours des 141 parties de la saison régulière, il a compté 71 buts et ajouté 54 passes.

— Cameron Penney