PORTRAIT D’UNE RECRUE : L’habile Hardie renforce l’offensive dynamique des Gee-Gees

Daniel Hardie
Photo : Islanders de Charlettetown

Le meilleur attaquant des SUO Est ne se reposera pas sur ses lauriers cet automne. En effet, l'arrivée de Daniel Hardie va renforcer la dynamique de l'équipe de hockey masculin des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa à l'approche de la saison 2019-2020.

Originaire de Georgetown (Ontario), Hardie se joint aux Gee-Gees après une trajectoire de trois ans dans la LHJMQ où il a joué avec Rimouski, Saint John et Charlottetown.

« Ils me voulaient vraiment, car ils ont été la première université à m'avoir contacté, » explique-t-il. « J'ai beaucoup suivi leur saison et j'ai vu le succès de l'équipe. »

« Mon choix était simple. Ils ont un excellent programme, donc j'ai hâte de le joindre, » dit-il. Il ajoute que tout le long de la saison, il a suivi l'équipe de près sur Twitter et OUA.tv.

En 2015-2016, Hardie a joué aux côtés de l'actuel Gee-Gee Brendan Jacome avec les Raiders de Georgetown, dans la LHJO. Il avait cumulé 48 points en seulement 45 matchs, mais quand il n'a pas été repêché par la LHO, il a obtenu un contrat d'agent libre auprès des Océanic de Rimouski.

« C'est un joueur très doué et un être d'exception, donc nous sommes impatients de l'avoir, » se souvient Jacome. « Il est un bon passeur et sait se servir de ses mains. Avec lui, le filet sera sûr et je m'attends à ce qu'il soit un attaquant actif. »

Dans sa saison de prolongation avec les Islanders de Charlettetown l'an dernier, il s'est dépassé comme buteur, avec 34 buts à son actif pendant la saison et 44 passes décisives.

« Sur la glace, je suis dans mon élément et je sais trouver les bons endroits pour marquer des buts, » souligne-t-il. « J'étais davantage un marqueur cette année, alors qu'avant j'étais plutôt un passeur. Mes entraîneurs m'ont dit que j'avais un bon tir, alors j'essaie d'utiliser ce talent davantage. »

En dehors de Jacome, Hardie retrouvera un autre visage familier au vestiaire. La nouvelle recrue Dominic Cormier a été son coéquipier quand il jouait avec les Océanic en 2016-2017.

« J'ai évidemment contacté ces deux gars pendant le processus pour me renseigner, » ajoute Hardie. « À Brendan, je demandais surtout comment se passe une journée normale, des choses de ce genre, et j'interrogeais Dom sur son expérience du processus. »

« C'est sûr que je suis impatient de me joindre à eux et de jouer à nouveau à leurs côtés. J'ai vraiment hâte. »

En dehors de la patinoire, Hardie entrevoit déjà les études qu'il compte entreprendre.

« Je pense étudier dans un domaine comme la gestion des sports. À l'Université d'Ottawa, il faut commencer par les sciences de l'activité physique, » précise-t-il. « J'ai parlé du programme avec Brendan et il m'a dit que quelques-uns des coéquipiers y sont inscrits, donc cela facilitera les choses. »

Suivez @GeeGeesMHKY sur Facebook, Twitter et Instagram pour connaître les dernières nouvelles, découvrir les nouvelles recrues, l'horaire de 2019-2020 et bien d'autres infos.

— Cameron Penney