Skip to navigation Skip to content Skip to footer

NOUVELLES : Rose-Anne Joly revient à l’Université d’Ottawa à titre d’entraîneuse-chef intérimaire du programme de basketball féminin des Gee-Gees

NOUVELLES : Rose-Anne Joly revient à l’Université d’Ottawa à titre d’entraîneuse-chef intérimaire du programme de basketball féminin des Gee-Gees

OTTAWA, Ontario – Le Service des sports interuniversitaires de l'Université d'Ottawa est fier d'annoncer le retour de Rose-Anne Joly au sein du programme de basketball féminin des Gee-Gees à titre d'entraîneuse-chef intérimaire pour la saison 2021-2022.

Elle avait auparavant passé quatre ans avec les Gee-Gees, d'abord comme entraîneuse adjointe bénévole pendant la saison 2016-2017, puis au poste d'entraîneuse adjointe principale à temps plein de 2017 à 2020.

« Nous sommes ravis de voir Rose-Anne rentrer à la maison et réintégrer le programme féminin de basketball à titre d'entraîneuse-chef intérimaire », se réjouit Sue Hylland, directrice du Service des sports interuniversitaires. « Sa passion, son expérience et sa bonne connaissance du programme font de Rose-Anne une personne exceptionnelle pour diriger l'équipe en 2021-2022. Nous avons très hâte de découvrir tout ce qu'elle pourra réaliser à la barre du programme cette année. »

Rose-Anne Joly avait quitté l'Université en septembre dernier pour se joindre à l'école de basketball de la NBA à Dubaï, où elle a travaillé comme entraîneuse et coordonnatrice des opérations au cours des sept derniers mois. 

« Je suis vraiment très heureuse et reconnaissante de revenir à la maison et d'avoir l'honneur de diriger l'équipe de basketball féminin des Gee-Gees », indique-t-elle. 

« Il s'agit d'une formidable occasion non seulement de refaire partie du personnel de l'Université d'Ottawa, mais aussi de mener un groupe de jeunes femmes que je respecte et que j'admire. Avoir la chance de diriger l'équipe après l'illustre carrière qu'a connue Coach Sparks représente un grand défi, et c'est avec beaucoup d'enthousiasme que je suis prête à le relever. »

À 31 ans, la jeune femme originaire de Gatineau, au Québec, possède déjà une solide expérience en tant qu'entraîneuse.

Elle a amorcé sa carrière au niveau secondaire, à l'École polyvalente Nicolas-Gatineau, de 2006 à 2009. En 2010, elle a accédé à la ligue collégiale division 1, pour exercer les fonctions d'entraîneuse adjointe au Collège Nouvelles Frontières jusqu'en 2016. Au niveau provincial, elle a été entraîneuse adjointe de l'équipe du Québec des moins de 15 ans, couronnée championne nationale en 2016, et de l'équipe du Québec des moins de 17 ans, médaillée d'or aux Jeux du Canada de 2017.

Par ailleurs, elle a été entraîneuse-chef de l'équipe du Québec des moins de 14 ans en 2017, avant qu'on lui confie les rênes de l'équipe des moins de 14 ans du programme ontarien de développement estival, à Ottawa, en 2019. Elle détient la certification d'entraîneuse niveau 3 du PNCE.

À Dubaï, Rose-Anne Joly a enseigné le programme de l'école de basketball de la NBA à de jeunes athlètes dans le but d'améliorer leurs habiletés et leur compréhension du jeu. Au cours de son mandat à l'étranger, elle a supervisé les opérations de l'école de basketball à Dubaï en plus de veiller au rayonnement de ce sport dans l'ensemble du Moyen-Orient.

Comme joueuse au Collège Nouvelles Frontières, elle s'est vu décerner les titres de meilleure recrue à sa première saison et de joueuse la plus utile du circuit la saison suivante. Durant sa troisième et dernière saison, elle a subi une déchirure d'un ligament croisé antérieur. Par la suite, elle est entrée à l'Université d'Ottawa, où elle a porté les couleurs des Gee-Gees pendant une saison (2009-2010), jusqu'à ce qu'une nouvelle blessure au genou vienne mettre fin à sa carrière de joueuse compétitive.

Hors du terrain, Rose-Anne Joly est la présidente fondatrice de Basket Plus, un organisme sans but lucratif qui soutient les jeunes en situation de pauvreté par le renforcement de la résilience au sein des collectivités grâce à des alliances stratégiques entre les équipes de sports interuniversitaires, le secteur privé et les ONG locales. Par l'intermédiaire de son organisme, et avec l'aide du programme de basketball féminin des Gee-Gees, elle a chapeauté la réalisation de deux projets de construction : un terrain de basketball extérieur au Togo en 2018 et un complexe sportif en Haïti en 2019.

Elle est également titulaire d'un baccalauréat en relations industrielles et ressources humaines de l'Université du Québec en Outaouais. 

Rose-Anne Joly doit officiellement réintégrer le programme le 28 juin. De plus amples renseignements au sujet du personnel d'entraînement de l'équipe sont à venir au cours des prochaines semaines.