Skip to navigation Skip to content Skip to footer

APERÇU : L’équipe de rugby féminin, classée 5e, se prépare en vue de finale du RESQ

Photo: Greg Kolz
Photo: Greg Kolz

La tradition des finales automnales Ottawa-Laval se poursuit dans le RESQ.

Les deux rivales de la section québécoise se rencontreront pour la quatrième saison consécutive en finale, et la formation d'Ottawa, détentrice du cinquième rang au classement, cherchera à égaler un record de sept championnats consécutifs.

Le match décisif se tiendra au Stade TELUS-Université Laval de Québec, le vendredi 5 novembre, à 18 h. L'événement sera diffusé gratuitement en direct sur la page Facebook du Rouge et Or de l'Université Laval.

Les Gee-Gees voudront rebondir après avoir subi deux défaites aux mains du Rouge et Or en saison régulière. Cette saison, comme on pouvait s'y attendre, l'excellente rivalité a donné lieu à deux matchs été âprement disputés, où Laval n'a dominé que par huit points au cumulatif.

« Nous avons travaillé la profondeur de notre formation depuis notre deuxième revers contre Laval », explique Jen Boyd, l'entraîneuse-chef des Gee-Gees, qui seront du championnat national U SPORTS pour une septième saison consécutive. « À notre niveau, un groupe limité à 15 joueuses ne suffit plus pour l'emporter. Le jeu a changé et toutes les équipes ont de la profondeur. Le rugby est en croissance dans les U SPORTS. »

Ottawa a accédé à la finale en prenant la mesure des Carabins de Montréal 37-7 au terrain Matt-Anthony le 29 octobre. Fidèle à elle-même, la défensive des Gee-Gees s'est montrée intraitable, n'en donnant que très peu à la puissante attaque des Carabins. 

Meredith Sirrs a inscrit deux essais, alors que Taylor Donato, Alexandra Ondo, Claire Gallagher et Anna Dodge ont trouvé l'en-but une fois chacune.

Laval n'a eu aucune difficulté à vaincre Carleton (29-3) dans l'autre demi-finale. Chez le Rouge et Or, Laura Guay a volé la vedette en inscrivant trois essais dans la victoire. Guay, Nele Pien et Marie-Laura Choquette ont animé l'offensive québécoise pendant la saison régulière, cumulant à elles trois 18 des 32 essais inscrits par le Rouge et Or. Laval a fait appel à plusieurs buteuses cette année, mais l'équipe d'entraînement semble s'en remettre souvent à Audrey Champagne, membre en titre de la première équipe d'étoiles.

Claire Gallagher et Alexandra Ondo se sont démarquées à l'attaque pour le Gris et Grenat cette saison. Les 64 points de Gallagher (3 essais, 20 transformations et 3 pénalités) constituent un sommet de la conférence, et Ondo domine le RESQ dans la colonne des essais (9).

Les deux équipes ont déjà assuré leur place au championnat national U SPORTS, qui se tiendra du 10 au 14 novembre à l'Université Queen's, à Kingston, en Ontario. Laval cherchera à conserver son titre de championne U SPORTS, alors qu'une victoire d'Ottawa constituerait le deuxième championnat national de l'histoire des Gee-Gees, après celui de 2017.