Skip to navigation Skip to content Skip to footer

Cinq membres des Gee-Gees élues au sein de l’équipe d’étoiles du RSEQ; Alexandra Ondo lauréate du prix du leadership

Cinq étoiles de l'équipe de rugby féminin

L'équipe de rugby féminin des Gee-Gees compte cinq joueuses dans la première équipe d'étoiles du RSEQ, dévoilée mercredi, à l'aube de la septième participation consécutive de la formation à la finale du championnat de la conférence. 

La joueuse de cinquième année Alexandra Ondo a été élue au sein de l'équipe d'étoiles pour la quatrième fois de sa carrière, en plus de recevoir le Prix leadership et engagement social du RSEQ.

Anna Dodge, Maya Montiel, Maddy Grant et Claire Gallagher font également partie de l'équipe d'étoiles 2021. C'est la deuxième fois que Montiel et Grant reçoivent cet honneur, tandis que c'est une première pour Dodge et Gallagher. 

À sa dernière saison universitaire, Ondo a atteint un sommet en carrière avec 9 essais marqués, menant le RSEQ à ce chapitre. Ses 45 points la placent au deuxième rang de la conférence, derrière Claire Gallagher, qui a marqué 64 points grâce à 3 essais, 3 pénalités et 20 transformations. 

Ondo devient ainsi la troisième joueuse de l'histoire du programme de rugby féminin des Gee-Gees, après Alison MacCormack et Emily Babcock, à cumuler quatre nominations au sein de l'équipe d'étoiles de la conférence. Elle a par ailleurs reçu le titre d'athlète Biosteel de la semaine du 12 octobre et été nommée joueuse du match trois fois cette saison.

À l'extérieur du terrain, ses réalisations sont tout aussi impressionnantes. Au printemps 2021, elle a terminé son baccalauréat ès sciences sociales avec mineure en études en mondialisation, et, en elle, le Gris et Grenat a pu compter sur une grande leader pour une dernière saison.

Depuis 2019, Alexandra Ondo est responsable des relations en matière de recrutement et de diversité du programme de rugby des Gee-Gees. Dans ces fonctions, elle a contribué à la mise sur pied d'un groupe de travail sur l'équité et la diversité. Ces initiatives ne touchaient d'abord que l'équipe de rugby, mais elles ont depuis trouvé écho sur le campus et dans la communauté. Pensons aux ateliers d'équipe sur le racisme anti-Noir, au mouvement Indigenous Lives Matter, à Understanding International Conflicts et au partenariat avec le Pluralism Project du collège Ashbury, qui prône un milieu scolaire inclusif s'appuyant sur la force de la diversité. 

Alexandra Ondo est également membre du comité sur l'équité entre les sexes de l'Université d'Ottawa. À ce titre, elle a passé plusieurs heures à rencontrer bénévolement des membres de l'administration et du personnel pour faire part de ses expériences, proposer des changements aux politiques et militer en faveur d'une plus grande collecte des données de recherche sur les inégalités de genre. 

En 2021, elle s'est lancée dans un nouveau projet : diriger un programme de perfectionnement des habiletés et du leadership destiné aux jeunes filles de secteurs défavorisés qui n'auraient autrement pas accès au rugby.

L'équipe de rugby féminin des Gee-Gees a déjà assuré sa place au championnat national U SPORTS, qui se tiendra du 10 au 14 novembre à l'Université Queen's, à Kingston, en Ontario. Mais d'abord, elle ira disputer la finale du RSEQ à l'Université Laval, le 5 novembre.