Skip to navigation Skip to content Skip to footer

PROFIL D’UNE RECRUE : Becca LeBlanc, première recrue de 2019 de l’équipe féminine de soccer

PROFIL D’UNE RECRUE : Becca LeBlanc, première recrue de 2019 de l’équipe féminine de soccer

C'est avec beaucoup de fierté que l'équipe féminine de soccer des Gee-Gees annonce sa première recrue de la saison 2019 : Rebecca LeBlanc. Originaire de Sydney, en Nouvelle-Écosse, la défenseuse se joint aux Gee-Gees après avoir joué au soccer junior à un haut niveau pendant plusieurs années dans des clubs et à l'échelle provinciale.

C'est à un jeune âge que LeBlanc a amorcé sa carrière de soccer sur l'île du Cap-Breton. Elle a commencé à jouer au niveau provincial quand elle a été sélectionnée sur une équipe U13. L'année dernière, elle est passée à un niveau encore plus haut, le REX, qui regroupe les meilleures joueuses des provinces de l'Atlantique et a franchi un pas important en participant au programme de haute performance IGNITE dans l'espoir d'être choisie sur l'équipe de soccer des Jeux du Canada. En fin de compte, LeBlanc a été choisie pour représenter la Nouvelle-Écosse aux Jeux du Canada à l'été 2017 et son équipe a remporté le bronze.

Comme plusieurs de ses coéquipières et de ses camarades, LeBlanc espérait jouer, au départ, au sein de la Division 1, mais elle a fini par décider de rester au Canada. L'année passée, elle a rencontré Mark Fowler, recruteur en chef des Gee-Gees, lors d'un événement de recrutement à Vancouver et est restée en contact avec lui jusqu'à ce qu'elle vienne à Ottawa pour une visite.

« Après ma visite, j'étais certaine à 90 % de vouloir venir, affirme LeBlanc. Dès que je suis arrivée à Ottawa, j'ai rencontré l'équipe, j'ai été séduite par les entraineurs et les joueuses, et j'ai beaucoup aimé l'université. »

Selon LeBlanc, la seule chose qui la retenait était la différence culturelle entre l'île du Cap-Breton et la capitale nationale. Avec le temps, ses inquiétudes se sont dissipées et elle s'est sentie prête à venir vivre dans la grande ville et à devenir une Gee-Gee.

En tant que première recrue de l'équipe championne en titre, LeBlanc comprend ce qui l'attend, ce que représente le fait de se joindre à l'un des programmes qui a connu le plus de succès au Canada dans les vingt dernières années. Elle est prête à passer à la prochaine étape de sa carrière de soccer.

« J'ai suivi l'équipe pendant le championnat national et c'était super quand elle a gagné, dit-elle. Quand les entraineurs m'ont annoncé que j'étais la première recrue de 2019, j'étais tellement heureuse. J'espère pouvoir vivre la même expérience et remporter un championnat national pendant mes années avec les Gee-Gees. »

Un lien existe entre LeBlanc et le programme de soccer des Gee-Gees : l'ancien directeur technique de la Nouvelle-Écosse Graham Chandler, qui a été l'un des entraineurs adjoints de l'entraineur-chef Steve Johnson lors de la victoire des Gee-Gees au championnat national en 1996. Chandler a été l'entraineur de LeBlanc à l'échelle provinciale et il l'a chaudement recommandée à l'Université d'Ottawa. 

« Je la connais depuis qu'elle a joué au niveau U12 et c'est une fille formidable, a-t-il déclaré. Elle a une superbe personnalité. Je ne crois pas que je pourrais vanter les mérites d'une athlète autant que ceux de Rebecca. »

Johnson a hâte d'accueillir LeBlanc dans son équipe. Lui-même originaire de la Nouvelle-Écosse, il est très conscient du talent des joueuses qui ont été formées dans cette province.
« Nous sommes tellement contents qu'une athlète du calibre de Rebecca se joigne à notre programme », a fait savoir Johnson.

« Mark Fowler a vanté ses mérites après l'avoir rencontrée pour la première fois à Vancouver et le directeur technique de sa province a fait de même quand je me suis renseigné sur elle. J'ai pu la rencontrer une première fois quand elle nous a rendu visite à l'automne et sa personnalité m'a beaucoup impressionné. Je crois qu'elle sera une grande joueuse pour nous. »

Pendant sa première année avec le Gris et Grenat, LeBlanc aura la chance de jouer aux côtés d'une autre Néo-Écossaise, Katherine Bearne, qui a été choisie sur la première équipe d'étoiles canadiennes et qui en sera à sa cinquième et dernière année avec les Gee-Gees.

Pour ce qui est des études, LeBlanc prévoit s'inscrire à l'École de gestion Telfer afin d'obtenir un baccalauréat en sciences commerciales, avec option en marketing.