Skip to navigation Skip to content Skip to footer

La légende des 1000 buts

But marque par numero 10.
Photo : Greg Mason

Un but mémorable a été marqué ce week-end par l'équipe de soccer féminin des Gee-Gees. Ce millième but en saison régulière de l'histoire des Gee-Gees a été marqué pendant la première mi-temps du match de samedi quand Mikayla Morton réceptionnant une passe de Hailey Walsh, a fait un tir dans le filet des Varsity Blues, offrant un score de 1 à 0 à son équipe.

Comment une équipe peut-elle marquer 1000 buts en saison régulière alors qu'elle n'est active que depuis un peu plus de 25 saisons? C'est grâce notamment à un niveau d'excellence soutenu, des talents autant en arrière qu'en avant-plan, et une défense phénoménale qui laisse l'offense prendre des risques.

Le fameux but a eu lieu pendant le 345e match en saison régulière, ce qui donne au programme une moyenne de 2,90 buts par match. Pendant tout ce temps, les Gee-Gees ont maintenu une puissance offensive constante. Elles n'avaient encaissé que 179 buts au moment où elles ont marqué le millième but (0,52 but contre). Ottawa a marqué 5,58 fois plus que ses adversaires. En 345 matchs, les Gee-Gees ont comptabilisé 210 blanchissages.

Les saisons 1999 et 2012 ont compté le plus de buts dans l'histoire de l'équipe. En 1999, Deanna Saracino était en tête avec 14 des 55 buts de l'équipe. Depuis la création de l'équipe, cette saison qui a comptabilisé le plus de buts par match alors que la saison régulière ne comptait que 12 matchs, soit un score de 4,58. En 2012, la seule autre saison où les Gee-Gees ont dépassé les quatre buts par matchs, l'équipe a marqué 67 buts en 16 matchs avec une moyenne de 4,19. La même année, Pilar Khoury a égalisé le record d'équipe de Deanna Saracino en marquant aussi 14 buts. En dix saisons, Ottawa a une moyenne de plus de trois buts par match.

L'auteure du millième but, Mikayla Morton, en compte maintenant 15 dans sa carrière de Gee-Gee. Cela représente une belle performance de 1,5 % de tous les buts marqués. Il ne lui manquait qu'un but en 2018 pour atteindre les dix buts en saison régulière. Elle rejoint les neuf autres étudiantes-athlètes de toute l'existence du programme qui ont ensemble accompli cet exploit 17 fois. La liste complète se trouve à la fin de cet article.

Maintenant dans sa deuxième saison avec le Gris et Grenat, elle monte déjà les échelons en terme de nombre de buts. Katherine Bearne détient le record des joueuses actives avec 22 buts, dont le mille et unième de l'équipe marqué dimanche. Emma Lefebvre, quant à elle, en compte 17. Katherine Bearne se prépare à devenir la sixième joueuse d'Ottawa à atteindre les 30 buts.

Pilar Khoury détient le record de tout le programme pour le nombre de buts marqués en saison régulière avec 58, soit presque 6 % des 1 000 buts de l'équipe. Cette joueuse qui en est à sa cinquième année avec les Gee-Gees a marqué six buts quand elle n'était encore qu'une recrue, puis elle a enchaîné avec 13, 14, 14 et 11 buts les années suivantes. Ses cinq années de succès lui ont permis de creuser l'écart entre elle et la détentrice du deuxième meilleur nombre de buts comptés, Valerie May, qui a manqué la saison de 2004 en raison d'une blessure.

Valerie May a cumulé neuf buts et mené l'équipe dans sa première année. Elle a ensuite été à la tête des SUO en 2005 en terme de buts marqués avec un score de 12, soit un but en moyenne par match. Elle a terminé sa carrière avec des saisons de neuf et six buts pour un total de 36 buts. C'était à l'époque le record de l'équipe. Elle détient aussi le record le plus précieux en buts marqués ; ses neuf buts en 2003 ont représenté 36 % de tous les buts de l'équipe pour l'année. Elle a frôlé la productivité de Julie Gareau lors de la première saison du programme alors qu'elle avait marqué 12 des 34 buts, soit 35 %. Julie Gareau a conclu sa carrière de Gee-Gee avec 29 buts en saison régulière.

Pour ce qui est du meilleur duo du programme, Pilar Khoury et Julia Francki ont eu des résultats à la hauteur des premières dans l'histoire de l'équipe. Elles ont joué les mêmes saisons, de 2011 à 2015, et ont marqué 94 buts ensemble. Julia Francki a égalisé le record de Valerie May avec 36 buts en saison régulière. Les deux joueuses ont été nommées meilleures joueuses des SUO Est et étoiles canadiennes. Les Gee-Gees ont également remporté deux championnats des SUO pendant leur carrière.

Courtney Luscombe (2005-2009) est la quatrième de tous les temps avec 35, et elle a été la coéquipière de Valerie May pendant quatre saisons. Le duo a joué aux quatre finales consécutives des SUO, où elles ont remporté la bannière en 2006, l'argent en 2005 et le bronze en 2006.

La première à dépasser les 30 buts dans sa carrière a été Isabelle Lessard, qui en a cumulé 33 entre 1996 et 2000. Le sommet de sa carrière a été sa saison 1999 avec 12 buts, ce qui a contribué au score de 4,58 buts par match de l'équipe. 

Le millième but a été marqué pendant la trente-neuvième saison régulière lors d'un match contre les Varsity Blues de Toronto. Ottawa a marqué 81 buts en saison régulière contre ses adversaires, soit une moyenne de 2,01 buts par match.

En un seul match, 1 % des 1000 buts a été marqué. Ottawa a battu Ryerson 12 à 0 le 13 septembre 1997. C'était son 39e match contre Ryerson avec un score total de 166 buts contre les Rams, soit une moyenne de 4,2 par match.

Ottawa a marqué 238 buts en 49 matchs contre Trent avant le millième but. Les Gee-Gees en ont ajouté trois dimanche et comptabilisent à présent une moyenne de 4,8 buts par match contre Excalibur.

Les plus importantes des trois cibles des buts d'Ottawa sont les Ravens de Carleton. Le Gris et Grenat a assuré 123 buts en 49 matchs de saison régulière, totalisant une moyenne de 2,5 buts par match. Ottawa, en comparaison, a marqué 56 buts en 49 matchs contre Queen's pour une moyenne de 1,1 but par match, soit le score le plus bas des équipes des SUO Est.

Ottawa domine tous ses adversaires des SUO Est à l'échelle de toute son histoire.

Les équipes qui jouent maintenant au niveau des SUO Ouest ont contribué avec 44 des 1 000 buts, car il y a eu des matchs entre les divisions de 2002 à 2005. Aussi, York a joué dans les SUO Est de 1994 à 2001.

Déjà 1 003 buts, et le compteur continue de tourner. Un exploit de plus réalisé alors que les Gee-Gees étaient classées premières au pays au début de la troisième semaine de la saison 2019. L'équipe accueillera Laurentienne et Nipissing ce week-end. Les deux matchs débuteront à 13 h sur le Terrain Matt Anthony, où 384 buts des Gee-Gees a été marqué depuis le premier match qui s'y est tenu en 2001.

 

1 000 buts marqués par les Gee-Gees en saison régulière

1 000 buts marqués par les Gee-Gees en saison régulière

Buts encaissés en saison régulière – 179

 

Dix buts en saison régulière (17):

Pilar Khoury, 14 (2014)

Pilar Khoury, 14 (2013)

Deanna Saracino, 14 (1999)

Pilar Khoury, 13 (2012)

Valerie May, 12 (2005)

Ramata Coulibaly, 12 (2004)

Isabelle Lessard, 12 (1999)

Julie Gareau, 12 (1994)

Emma Lefebvre, 11 (2018)

Pilar Khoury, 11 (2015)

Julia Francki, 11 (2015)

Jennifer Biondi, 11 (1999)

Julia Francki, 10 (2014)

Krista Draycott, 10 (2013)

Lily Wong, 10 (2011)

Isabelle Lessard, 10 (1998)

Deanna Saracino, 10 (1998)

 

30+ buts dans sa carrière :

Pilar Khoury, 58 (2011-2015)

Julia Francki, 36 (2011-2015)

Valerie May, 36 (2003-2007)

Courtney Luscombe, 35 (2005-2009)

Isabelle Lessard, 33 (1996-2000)