Skip to navigation Skip to content Skip to footer

Profil d’une recrue : Nicole Wernham signe avec le volleyball féminin des Gee-Gees pour 2020-21

Photo de Nicole Wernham
Nicole Wernham

L'équipe de volleyball féminin des Gee-Gees est fière d'annoncer l'engagement d'un troisième membre pour le recrutement 2020-21, Nicole Wernham, attaquante gauche de Mississauga.

« Nicole possède une explosivité et une intelligence athlétique de très haut niveau pour son poste d'attaquante, exprime l'entraîneur-chef Lionel Woods. Même si elle est plus petite, elle atteint de grandes hauteurs et sait sauter et être rapide sans problème ».

Les entraîneurs de Wernham la décrivent comme une joueuse stratégique et polyvalente.

« Je peux jouer à différents postes et exceller sous la pression du jeu, explique Wernham. Je suis aussi très dynamique sur le terrain et j'arrive à garder l'équipe avec la même énergie ».

Woods et l'entraîneure-adjointe Christina Grail ont déjà eu l'occasion de suivre Wernham au niveau provincial.

« Je travaille avec Lionel depuis mes quinze ans et j'ai travaillé avec Christina l'été dernier », précise Wernham.

« J'aime et respecte leurs personnalités et leurs styles d'entraînement positif. Les deux m'ont enseigné à travailler fort et jouer de manière logique, dit-elle. Les deux m'ont encouragé à prendre des risques et m'ont aidé à grandir comme athlète polyvalente en me positionnant à divers postes ».

Une autre connaissance de Wernham au sein du programme est l'attaquante droite des Gee-Gees, Tristan Peterson. Wernham joue en ce moment avec le Pakmen Volleyball Club, le même club où Peterson avait joué avant de rejoindre le Gris et Grenat.

« Non seulement Tristan et moi avons joué pour le même club, mais en plus nous avons eu le même entraîneur, s'entousiasme Wernham. Lors de ma visite, elle a partagé sa propre expérrience de recrutement et les raisons pour lesquelles elle avait choisi l'Université d'Ottawa et pas une autre école, ce qui m'a beaucoup aidé dans ma prise de décision. J'ai également eu Niève [Seguin] au téléphone qui m'a guidé vers mes choix de programme ».

À l'Université d'Ottawa, Wernham souhaite étudier les sciences de l'activité physique avec l'espoir de continuer en médecine sportive.

« J'étais également très impressionnée par le soutien développé pour les étudiants-athlètes. Trouver le bon équilibre entre études et volleyball est primordial pour moi », se confie-t-elle.

« De plus, la participation de l'équipe dans la ligue du RSEQ a été un facteur déterminant, j'ai toujours aimé les défis et je veux jouer au plus haut niveau ».