Skip to navigation Skip to content Skip to footer

APERÇU DE LA SAISON : Nos volleyeuses de retour sur le terrain en fin de semaine

Photo: Greg Mason
Photo: Greg Mason

Après une pause prolongée, l'équipe de volleyball féminin des Gee-Gees est prête à reprendre l'action.

Son duel contre l'UQAM (le dimanche 17 octobre à 14 h, au pavillon Montpetit) sera le premier match de ligue officiel du programme depuis le début de la pandémie. Les billets sont en vente à billets.geegees.ca.

L'annulation de la saison de volleyball 2020-2021 des RSEQ en raison de la pandémie n'a pas freiné le programme de volleyball de l'Université d'Ottawa pour autant. En effet, l'équipe a poursuivi sans relâche son entraînement, et dans le respect des directives sanitaires.

« Les équipes administrative et médicale de l'Université et du Service des sports nous ont sauvé la vie », raconte l'entraîneur-chef des Gee-Gees Lionel Woods. « Elles ont scrupuleusement appliqué les protocoles de Santé publique Ottawa pour permettre à nos athlètes de s'entraîner et de rester en mouvement pendant la pandémie, dans la mesure du possible. »

« Je suis impatiente de jouer aux côtés d'un groupe de joueuses jeunes, extrêmement dynamiques et travaillantes », souligne Tristan Peterson, attaquante gauche de quatrième année. « Notre année d'entraînement en période de COVID nous a permis de tisser des liens sur le terrain et à l'extérieur. Je suis hyper motivée à l'idée de faire partie d'une équipe aussi formidable. »

Le visage de la conférence québécoise a changé cette saison, avec l'ajout des Patriotes de l'UQTR. Les Trifluviennes ont dominé la deuxième division du RSEQ, remportant trois championnats consécutifs de 2017 à 2019. La formation d'Ottawa se rendra à Trois-Rivières pour la première fois le 31 octobre, puis les « Pats » visiteront la capitale nationale le 21 novembre.

La saison régulière comportera dorénavant 18 matchs plutôt que de 20, compte tenu de l'arrivée de l'UQTR comme septième formation.

Les Gee-Gees miseront sur le retour de bien des joueuses qui avaient connu une campagne prometteuse en 2019-2020, en particulier la libéro d'expérience Magalie Frappier. L'athlète de Plantagenet, en Ontario, a présenté une moyenne de 2,56 manchettes défensives par manche la saison dernière. 

Ottawa comptera aussi sur le retour de Tristan Peterson. Celle qui avait dû faire l'impasse sur la saison régulière 2019-2020 en raison d'une blessure à la hanche cherchera à reprendre sur son élan de 2018-2019, alors qu'elle avait inscrit 1,79 attaque marquante par manche.

« C'était la première fois que j'arrêtais le volleyball en 10 ans », résume-t-elle au sujet de sa convalescence. « J'ai beaucoup appris sur moi et mon corps, et je suis revenue encore plus forte, ce qui me rend particulièrement fière. »

Portia Cooper, Alana Leung, Michaela Jones et Trinity Lusan visent toutes une solide deuxième saison.

Le dernier match de l'équipe a aussi marqué la fin du stage chez les Gee-Gees de quelques joueuses clés. Ainsi, nous disons au revoir à l'attaquante gauche Kara Hayes et à la contreuse centrale Dana Bulloch, première et deuxième de l'équipe au chapitre des attaques marquantes en 2019-2020, de même qu'à Emily Lenton, une excellente passeuse.

« Quel bonheur de voir l'équipe rejouer des matchs », s'enthousiasme le pilote, qui amorce sa 30e saison à la tête du programme. « C'est bien de voir la grande évolution individuelle des joueuses à l'entraînement, mais l'objectif véritable est de se mesurer aux autres équipes. »

Cette année, le Gris et Grenat accueillera en ses rangs deux classes de recrue (issues des sélections de 2020-2021 et de 2021-2022). Cinq joueuses s'apprêtent à vivre leur première expérience dans les RSEQ, soit Shay Kirk, Maxim Langevin, Danika Robert, Nicole Wernham et Janae McKay

La saison régulière du RSEQ se jouera jusqu'au 20 février, et les éliminatoires débuteront le 4 mars. Le championnat national de volleyball féminin U SPORTS 2022 se tiendra à l'Université de Calgary, du 25 au 27 mars.