Skip to navigation Skip to content Skip to footer

PROFIL D’UNE RECRUE : Trinity Esprit apporte de la vitesse àva dynamiser des Gee-Gees en 2019

Trinity Esprit

L'équipe de soccer féminin des Gee-Gees est fière de présenter Trinity Esprit, leur nouvelle membre pour la saison 2019. Originaire de Scarborough, en Ontario, la défenseure de amène un sa touche  personnelle d'athlétisme et de vitesse à une équipe déjà pleine de talent.

Esprit avait seulement quatre ans quand elle s'est mise au soccer à Scarborough. Elle s'est vite passionnée pour ce sport que non seulement elle pratiquait, mais qu'elle regardait jouer son père et son grand frère.

Elle a joué pour de nombreux clubs et équipes par le passé, mais a fini par trouver sa place au club de soccer de la ligue 1 d'Ontario, le Unionville Milliken, pour lequel elle a joué pendant les trois dernières années et elle continuera encore cette saison. L'année dernière année, Esprit a fréquenté des clubs en France et a pu s'entraîner autant avec des équipes masculines que féminines. Elle croit que cette expérience a rehaussé sa qualité de jeu.

« Le niveau d'entraînement là-bas est très différent de celui du Canada en matière de fréquence et d'intensité », dit-elle. « Globalement, c'était une bonne expérience que j'ai mise à profit pour améliorer mon jeu à domicile. »

Esprit croit que son expérience variée dans le milieu et sa passion pour le soccer lui permettront de bien s'intégrer à l'équipe actuelle. Elle a ce qu'il faut pour renforcer le groupe dans une position qui qui perd l'immense talent et  la vitesse de Kayla Da Costa-Pacheco, qui faisait partie du club de championnat national l'an dernier.

Si Esprit a un peu les papillons dans le ventre à l'idée de se joindre aux championnes en titre, elle est pourtant prête à relever ce défi.

« Je suis franchement enthousiaste », explique-t-elle. « Quand les attentes sont élevées, ça me pousse à devenir encore meilleure, donc cette perspective me donne un objectif précis : tenter de gagner un autre championnat pendant mon passage dans l'équipe. »

Étant donné que l'Université d'Ottawa était son premier choix parmi toutes les universités auprès desquelles elle avait déposé une demande, sa décision a été vite prise. Esprit était surtout attirée par le programme de sociologie, car présentement son objectif est de faire du travail social après ses études et de se spécialiser dans le travail auprès des enfants et des familles. Elle espère aussi améliorer son français qu'elle a pratiqué tout le long de son secondaire.

Enfin, Esprit se dit impatiente de joindre une équipe qui si soudée et qui a déjà connu la victoire. Elle est aussi enthousiaste à l'idée de s'installer à Ottawa et d'explorer le potentiel de la capitale nationale.

Plus tard, après avoir exploré les perspectives en soccer professionnel au cours de sa dernière année, elle pense peut-être retourner en Europe.