Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉCAP : Les Gee-Gees défoncent les Ravens pour la deuxième année consécutive au Match Panda

Photo : Greg Mason.
Photo : Greg Mason.

Alea jacta est! Pedro le Panda reste à l'Université d'Ottawa pour une autre année après la défaite infligée aux Ravens de Carleton (2-4) par les Gee-Gees d'Ottawa (4-2), qui ont remporté le 51e Match Panda par 32 à 10, samedi, à la Place TD.

Dans un stade plein à craquer, un nombre record de 24 600 spectateurs s'est rassemblé cette année encore dans la capitale du Canada, pour assister au match phare du football universitaire qui est aussi la plus grande rivalité sportive du pays. Le célèbre Alex Trebek, ancien de l'Université d'Ottawa et animateur de Jeopardy! aux côtés du botteur étoile des Rouge et Noir et ancien Gee-Gee Lewis Ward, ont lancé une pièce de monnaie, donnant ainsi le coup d'envoi des festivités.

Bien que les Gee-Gees aient marqué les premiers par un rouge, les Ravens n'ont pas tardé à prendre les devants par un botté de 31 verges de Keiran Flannery-Fleck, octroyant à Carleton un score de 3 à 1 à la fin du premier quart-temps.

La séquence offensive clé pour Carleton dans ce match est survenue au deuxième quart-temps, ouvrant la voie au seul touché de l'équipe. Le quart arrière Tanner DeJong a fait une passe de 8 verges à Quinton Soares pour un touché, portant ainsi le score des Ravens à 10-1.

Portés par une défense vigoureuse depuis le début du match, les Gee-Gees ont pris de l'élan grâce à un touché de sûreté concédé par Carleton, qui leur a permis de revenir à un touché de Carleton. 

Ce touché, les Gee-Gees l'ont obtenu à 8'51 de la fin du troisième quart-temps, quand Nathan Carter, le demi-offensif de Carleton a fait une échappée dans sa propre zone de buts. Tramayne Stephen s'est jeté sur la balle et marqué le premier touché des Gee-Gees.

Après ce touché, la chance a définitivement tourné en faveur des Gee-Gees pendant tout le reste du match. Réshaan Davis a réalisé une autre performance défensive exceptionnelle en taclant DeJong qui a lâché la balle, que le Gee-Gee défensif Francis Perron a récupérée et retournée sur 22 verges pour marquer. 

Avec une avance de 18 à 10 au début du quatrième quart-temps, Ottawa a été en mesure de sceller le match grâce aux deux premiers touchés offensifs marqués par les demis Jordan Burgher et Donald Shaw à un et cinq verges respectivement. 

Tout comme il l'a fait au Match Panda de 2018, Carleton a écopé de nombreuses pénalités tout au long de la rencontre ; au total 13 pour 138 verges. Les Gee-Gees ont profité de six revirements grâce aux interceptions effectués par les capitaines Cody Cranston, Thomas Carrier et Luke Griese, ce qui a contribué à la victoire.

Du côté de l'attaque, les Gee-Gees n'ont gagné que 211 verges, mais ont profité du judicieux jeu de balle du quart-arrière Matt Mahler

Cette victoire accorde à Ottawa un avantage de 34-17 sur l'ensemble des matchs. C'est également la troisième victoire des Gee-Gees depuis que le derby a été rétabli en 2013.

Prochainement, les Gee-Gees devront rapidement se préparer à leur prochain affrontement en tant qu'hôte des Lancers de Windsor (1-6) vendredi soir sur le terrain des Gee-Gees. Le coup d'envoi est fixé à 19 h et le match sera diffusé en direct sur OUA.tv. Les billets sont en vente à tickets.geegees.ca.