Skip to navigation Skip to content Skip to footer

Temple de la renommée du football : Steve Glenn et l’art des longues remises

Deux photos de Steve Glenn avec les Gee-Gees.

Steve Glenn, footballeur des Gee-Gees de 1990 à 1994, était un bourreau de travail. Alors que l'équipe reconstruisait les fondements de son succès, il se bâtissait une réputation d'étoile de la défense. Plus tard, son talent l'a bien servi dans la LCF, où il a joué pendant dix ans – une des plus longues carrières professionnelles de l'histoire des Gee-Gees – en se démarquant par ses longues remises. 

« Je me suis toujours fait une fierté d'être un joueur tenace et puissant capable de livrer la marchandise tout au long du match », dit Steve Glenn au sujet de son style comme secondeur. Il avait la capacité unique d'exceller dans cette position tout en contribuant intensément aux unités spéciales. « J'étais très fier de mes longues remises. C'était mon travail et je tenais à être le meilleur. »

Avant de se joindre aux Gee-Gees, Steve Glenn était champion de la ville d'Ottawa au lancer du poids pour l'école secondaire Cairine Wilson. En 1990, il a établi un record de la NCSSAA dans cette discipline ainsi qu'au lancer du disque. Très populaire auprès des recruteurs de football universitaire, il se souvient d'avoir refusé beaucoup d'offres dans le but de rester à Ottawa et de jouer pour le Gris et Grenat.

« Comme Gee-Gees, on jouait vraiment pour l'amour du football. La possibilité de jouer dans ma ville, devant ma famille et mes amis, ça valait de l'or », raconte le footballeur, qui se rappelle aussi le stress causé par un changement d'entraîneur après sa première saison. En 1990, l'ère Jim Daley s'est brusquement conclue après sept ans et un bilan de 3-4 pour la campagne de saison régulière.

« Nous ne savions pas si l'équipe allait survivre : nous n'avions plus d'entraîneur. Il y avait du stress dans l'air, raconte-t-il. Puis l'Université a embauché Larry Ring comme entraîneur-chef. Il a pris une équipe brisée et, pendant mes quatre années avec lui, il nous a enseigné à gagner. » 

« Chaque année, il ajoutait un nouveau morceau au casse-tête et faisait de petits changements pour créer l'équipe optimale. À la fin de ma carrière, nous avions de fantastiques joueurs offensifs et une défense implacable. » 

Steve Glenn était lui-même le moteur très actif de cette défense. En 1992, il a trôné au sommet de l'OQIFC pour le nombre total de plaqués. Il a terminé deuxième de la ligue en 1991 et troisième en 1994. Il a cumulé 290 plaqués dans sa carrière, deuxième marque en importance de toute l'histoire des Gee-Gees*.

« J'aime penser que nous avions une défense coriace, intraitable et redoutée. Je me suis toujours fait une fierté d'être ce genre de joueur et je pense que nous avions tous le même état d'esprit. » 

Il était à la tête de son équipe pour le nombre de plaqués en 1994 lorsque les Gee-Gees se sont hissés au premier rang de la ligue avec un bilan de 6-1. Cette année-là, il a été nommé joueur étoile pour la troisième fois, après avoir été sélectionné à l'unanimité en 1992.

« J'aurais bien pris quelques victoires de plus en 1994 », ajoute-t-il en soulignant la qualité de l'équipe à l'époque et l'ampleur des progrès accomplis. Adoptant une perspective à long terme, il dit toutefois avoir pris plaisir à voir l'équipe empocher les championnats au cours des années suivantes. « Les Gee-Gees sont devenus une équipe gagnante. J'aime penser que les bases de ce succès ont été jetées pendant les années où j'étais là. »

À partir de 1996, Steve Glenn a commencé à célébrer les succès des Gee-Gees en tant que professionnel. Il a joué sept matchs pour la C.-B. et un pour Montréal en 1996 avant de signer de nouveau avec la C.-B. en 1997 et 1998. Sa carrière a pris son envol en 1999, lorsqu'il a disputé 18 matchs dans la première de ses trois saisons pour Winnipeg. En 2002, il est rentré à Ottawa et a fait trois saisons de plus avant de conclure sa carrière par une dernière saison en Saskatchewan. En dix ans de carrière à la LCF, il a accumulé 94 plaqués en 141 matchs.

Pendant sa carrière de footballeur, Steve Glenn s'est découvert une passion pour le métier de pompier volontaire. En 2008, il est devenu pompier à temps plein à la Ville d'Ottawa, où il travaille toujours.

« C'est un métier basé sur le travail d'équipe et le sens des responsabilités », a-t-il expliqué dans une entrevue réalisée à l'époque où il pensait quitter le football pour le métier de pompier. La responsabilité des longues remises, qui est devenue une spécialité valant une place dans l'alignement, a certainement joué un rôle dans sa carrière à la LCF. C'est Don Smith, rencontré en 1990 au premier camp d'entraînement des Gee-Gees auquel Steve Glenn a participé, qui lui a fait découvrir cette spécialité. 

Lorsque Steve Glenn a signé avec les Renegades d'Ottawa, le directeur général Eric Tillman a dit à son sujet : « Il est indéniable que [Steve Glenn] n'a pas son pareil dans la ligue comme joueur des unités spéciales. » Il a été nommé joueur des unités spéciales de l'année dans son équipe en 2002.

En 2014, il a fondé Elite Longsnapping pour aider à former la relève dans sa spécialité. « Je tiens passionnément à aider les jeunes athlètes à maîtriser l'art des longues remises », explique-t-il.

« En jouant dans la LCF, j'ai réalisé un rêve qui m'a comblé pendant plus de dix ans, mais les Gee-Gees occuperont toujours une place spéciale dans mon cœur », dit Steve Glenn au sujet de sa carrière. « Encore aujourd'hui, quand nous nous revoyons, nous parlons de nos années à l'Université d'Ottawa. Nous sommes devenus des amis pour la vie. »

 

La carrière de Steve Glenn avec les Gee-Gees

Joueur étoile (OQIFC) : 1991, 1992 (à l'unanimité), 1994

1990 : 45 plaqués

1991 : 73 plaqués (2e de la ligue)

1992 : 67 plaqués (1er de la ligue)

1993 : 45 plaqués

1994 : 60 plaqués (3e de la ligue)

Plaqués en carrière : 290 (2e de l'histoire du programme)*

Sacs en carrière : 5

Interceptions en carrière : 2

 

Huit anciens des Gee-Gees ont joué 10 saisons ou plus dans la LCF :

Miles Gorrell – 19 (LO)

Rocky DiPietro – 14 (AE)

Darren Joseph – 13 (DO)

Dale Potter – 12 (SEC)

Chris Gioskos – 10 (LO)

Steve Glenn – 10 (SEC/LR)

Neil Lumsden – 10 (DO)

Eric Upton – 10 (LO)

 

* On ne dispose de statistiques sur les plaqués qu'à partir de la saison 1984.