Skip to navigation Skip to content Skip to footer

Profil : Une bourse de la relève ouvre de nouvelles perspectives en matière de legs familial

Conor et RJ Brock Bundy sur le campus de l'Université d'Ottawa

S'il est inusité de fréquenter la même université que ses parents, ce l'est encore plus de le faire en compagnie de son frère ou de sa sœur. Imaginez alors deux frères qui suivent les traces de leur père, et qui créent une bourse d'études avant même d'avoir obtenu leur diplôme… C'est tout simplement fantastique!

« Notre père a tant d'estime pour l'Université d'Ottawa, qui a occupé une place importante dans sa vie. Et c'est maintenant à nous de reprendre le flambeau », mentionne Conor Bundy, étudiant de troisième année à l'École de gestion Telfer et membre de l'équipe de crosse des Gee-Gees. « Nous voulions témoigner de notre gratitude envers l'École, pour tout ce qu'elle a fait pour nous et notre famille. »

Brock Bundy père, illustre demi offensif des Gee-Gees, était membre de l'équipe de football de 1980 intronisée au Temple de la renommée. Diplômé de la Faculté des sciences sociales en 1985, il a créé une bourse d'études en son nom en 2016, une inspiration transmise à ses fils cinq ans plus tard.

La Bourse RJ-Brock-et-Conor-Bundy vise à aider financièrement un étudiant membre de l'équipe de football ou de l'équipe masculine de crosse inscrit à un programme de l'École de gestion Telfer ou de la Faculté de génie de l'Université d'Ottawa.

L'aîné des frères, Brock, étudiant de cinquième année en génie, souligne la nature solidaire de cette bourse : « Le fait que nous étudions à l'Université est un plus. Il n'est pas toujours évident pour de nouveaux étudiants d'entrer en contact avec des diplômés, alors que, nous, nous sommes là, parmi eux. Et nous voulons être là pour les aider. » 

« La Faculté de génie m'a beaucoup soutenu et accompagné dans plusieurs situations », ajoute RJ, qui évoque également sa passion pour les travaux pratiques dans les laboratoires de la Faculté et l'atelier MakerSpace. « La grande disposition de ces gens à m'aider, même s'ils ne me connaissaient pas, était très stimulante. »

« Outre l'appui qu'elle procure, cette bourse d'études sportive est le reflet de notre attachement profond que nous partageons, mon frère et moi, envers nos facultés », ajoute Conor. « L'Université m'a ouvert de nouveaux horizons et m'a permis de définir clairement mes aspirations. Les nombreux clubs de l'École Telfer donnent un aperçu de la grande diversité des parcours professionnels et de l'ampleur des connaissances à découvrir.

En toute humilité, Brock se réjouit du soutien que la nouvelle bourse d'études apportera au programme de crosse des Gee-Gees, dont fait partie son jeune frère. « Comme la crosse joue un rôle déterminant dans la vie de Conor, il était primordial que la bourse soit destinée à ce sport. » 

« Nous souhaitons ouvrir la voie à de nouvelles bourses d'études pour l'équipe de crosse », indique Conor avec conviction. « Cette bourse est la toute première au sein du programme, et elle pourrait en inciter d'autres à faire comme nous. Je pense que ça peut être très motivant. »

« La possibilité de pratiquer la crosse durant mes études et le soutien que m'ont offert l'Université, le personnel d'entraînement et mes coéquipiers sont au cœur de mon expérience universitaire, que je chérirai pour le reste de ma vie. »