Skip to navigation Skip to content Skip to footer

APERÇU : L’équipe de football de retour à la Place TD pour accueillir les Lions

Photo: Greg Kolz
Photo: Greg Kolz

Le 9 octobre, 2021

  • Adversaires : Les Gee-Gees d'Ottawa (1-2, 4e rang dans l'Est des SUO) et les Lions de l'Université York (0-2, 5rang l'Est des SUO)
  • Lieu : Place TD
  • Botté d'envoi : 17 h
  • Historique des affrontements : Les Gee-Gees mènent, avec une fiche 22-5
  • Dernier affrontement : Ottawa 46, York 12 – 21 septembre 2019, à l'Alumni Field (Toronto, Ontario)
  • Diffusion : OUA.tv

FAITS SAILLANTS POUR OTTAWA

  • Les Gee-Gees sont de retour à la Place TD après leur victoire triomphale au match Panda. Un placement de 45 verges de Campbell Fair avec une minute à faire a scellé la troisième victoire consécutive des Gee-Gees à la classique.
  • J-P Cimankinda s'est illustré contre Carleton, avec 133 verges au sol sur 22 possessions.
  • En récoltant quelque 200 verges par la passe dans le match Panda Game, Ben Maracle conserve le deuxième rang de la conférence à ce chapitre, avec 651. Son pourcentage de réussite de 68,4 au match Panda a de quoi satisfaire Bart Andrus, l'entraîneur des quarts-arrière.
  • Le secondeur James Peter connaît toute une éclosion cette saison. Il domine la conférence avec 21,5 plaqués (16 en solo, 11 assistés). Il a également réussi un sac du quart contre Queen's, à la deuxième semaine d'activité.

FAITS SAILLANTS POUR YORK

  • Meneurs
    • Verges par la passe : Noah Craney – 263
    • Verges au sol : Brady Crowe – 39
    • Verges sur réceptions : Gabriel Appiah-Kubi – 63
    • Plaqués : Desi Dixon Jr. – 10,5
  • Les Lions seront bien reposés après une semaine d'inactivité.
  • L'équipe de l'Université York a eu du mal à faire avancer le ballon cette saison, ne cumulant que 401 verges en offensive en deux matchs. Sa moyenne de 3,9 verges par jeu est la moins élevée des SUO.
  • La défensive a encaissé 30 points ou plus lors de chacun des deux premiers matchs de l'équipe.
  • En attaque, les Lions misent sur le quart-arrière Noah Craney, fils de l'entraîneur-chef Warren Craney.