Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ : Les Gee-Gees défont les Ravens pour la seconde fois de la saison

Photo: Greg Kolz
Photo: Greg Kolz

Une course de Ben Maracle pour un touché au quatrième quart a permis à Ottawa de vaincre Carleton 24-19 jeudi soir devant une foule en liesse rassemblée à la Place TD. 

Maracle a réussi 3 touchés dans ce match — deux au sol et un par la passe — et les Gee-Gees terminent leur saison avec fiche de 3-3. 

« J'avais le sentiment que notre attaque allait produire aujourd'hui », révèle Maracle, étudiant de deuxième année en psychologie. « Nous n'allions pas nous contenter de bottés de placement, comme c'était le cas toute la saison. Chaque fois que nous nous sommes approchés de la zone des buts, nous avons marqué; nous avons su conclure nos actions. Nous voulions marquer à chaque possession du ballon, et cette attitude a été payante. » 

« Nous savions qu'il nous fallait marquer plus de points pour gagner, et nous l'avons fait », souligne l'entraîneur-chef des Gee-Gees Marcel Bellefeuille. « Tout s'enchaîne, en fait. Lorsqu'on concentre l'attaque au sol, comme nous l'avons fait ce soir, on ne peut marquer beaucoup de points, car ces séquences consomment de nombreuses minutes. J'avais l'impression qu'on écoulait du temps en attaquant par la course. » 

Ottawa a rapidement ouvert la marque, après avoir traversé le terrain avec aisance dès sa première possession du match, couronnée par le premier touché au sol de Maracle. 

À la suite d'un placement de Campbell Flair, Daniel Oladejo s'est propulsé dans les airs pour capter une passe arquée de Maracle, marquant ainsi le touché le plus acrobatique des Gee-Gees cette saison. 

À leur tour, les Ravens ont inscrit 10 points avant la fin du deuxième quart, prenant les devants 17-10 à la mi-temps.

Leur attaque s'est toutefois essoufflée au début de la seconde demie, Carleton n'ayant inscrit qu'un seul placement au troisième quart.

Dans les premiers instants du quatrième quart, le Gris et Grenat a repris possession du ballon au milieu du terrain, avant que Dawson Odei, dans une course effrénée, ramène les siens à la porte des buts des Ravens. Maracle s'est agrippé au ballon en fonçant pour marquer son second touché au sol du match.

Carleton a su conserver le suspens grâce à un touché en fin de rencontre, mais la recrue Eric Cumberbatch a brillamment rabattu la passe sur la tentative de transformation de 2 points. Odei a ensuite pris le relais, réalisant plusieurs courses qui ont fait mal aux Ravens en fin de match, assurant à Ottawa sa seconde victoire de la saison contre ses rivaux ottaviens. 

« Tout le mérite revient à nos joueurs de ligne offensive », souligne Odei, qui a partagé la tâche avec J-P Cimankinda. « S'ils n'avaient pas repoussé les charges de nos adversaires, nous n'aurons rien pu faire. Je n'ai fait que récolter le fruit de leurs efforts. »

Ottawa, qui termine sa saison avec une fiche de .500, affrontera Toronto (2-3) au premier tour éliminatoire. Si les Varsity Blues l'emportent contre York (0-5), ils auront le privilège de jouer cette rencontre à domicile. Alors qu'en cas de défaite, ce sont eux qui devront se déplacer à la Place TD pour y affronter les Gee-Gees.