Skip to navigation Skip to content Skip to footer

APERÇU : Ottawa veut poursuivre son élan à la Classique Colonel By

Hockey masculine des Gee-Gees. Photo: Greg Mason.
Hockey masculine des Gee-Gees. Photo: Greg Mason.

L'équipe masculine de hockey des Gee-Gees de l'Université d'Ottawa n'avait pas l'habitude d'être parmis les favoris au cours des trois dernière saisons mais ce ne sera pas le cas lorsqu'elle affrontera les Ravens de Carleton vendredi soir à l'aréna de la Place TD.

Avec une fiche de 9-0-1, Ottawa a mené l'est des SUO pendant la majorité de la saison et occupe le 4e rang au pays. Carleton, quant à elle, détient une fiche respectable de 6-2-3, à égalité pour la troisième place, et seulement quatre points derrière les Gee-Gees.

Que ce soit à l'interne ou à l'externe, Ottawa a dépassé toutes les attentes en début de saison.

« De toute évidence, on ne s'attendait pas à ça, a déclaré l'entraîneur-chef Patrick Grandmaître. Mais nous savions au début de l'année que nous pouvions rivaliser avec les meilleures équipes de la ligue. »

« Nous nous en sommes bien sortis à chaque match, nous avons subi des blessures, des suspensions et de l'adversité, a-t-il dit. Différents joueurs ont élevé leur niveau jeu à des moments différents. Si vous regardez nos attaquants, personne n'est dans le top 20. Nos défenseurs élèvent leur jeu à de différents moments et nos gardiens de but se partagent les départs à parts égales. Nous avons accompli tout cela grâcent à un effort d'équipe. »

C'est un contraste frappant avec l'histoire de l'année précédente. Ottawa avait subi quatre défaites consécutives avant la Classique Colonel By alors que les Ravens détenaient quant à eux une fiche de six victoires consécutives. Une victoire de 4-3 à la Classique Colonel By a donné aux Gee-Gees un nouvel élan pour commencer une nouvelle série de victoires.

À l'approche de l'édition 2018 ce vendredi, Grandmaître et son équipe ressentent de l'enthousiasme pour un match important sur une grande scène.

« Ces matchs sont toujours amusants, dit-il. Ce genre de matchs est un bonus à notre saison régulière. »

« C'est toujours bon d'avoir cet enthousiasme sur le campus, et le fait que nous soyons tous les deux en tête du classement dans notre association ajoute un autre élément à ce match, a-t-il ajouté. »

Les deux équipes se sont affrontées une fois jusqu'à maintenant cette saison, et Ottawa a fait une remontée sur la route pour se mériter deux points dans une victoire de 3-2 en tirs de barrage.

Comme toujours, les unités spéciales seront un facteur important dans ce match.

L'unité d'infériorité numérique d'Ottawa a bien joué pendant les premières parties de la saison, jusqu'au moment où Nipissing a marqué trois buts en supériorité numérique en trois occasions la fin de semaine dernière. Un effort discipliné, combiné au retour du défenseur Cody Van Lierop dans l'alignement, devrait aider à redresser la barre.

Avec de multiples menaces offensives, l'unité de supériorité numérique d'Ottawa sera dangereuse à chaque occasion. Le vétéran Jean-François Plante a élevé son niveau jeu après un départ tranquille, tandis que le défenseur Michael Poirier est en voie de battre des records personnels en carrière, ayant marqué huit points en dix matchs après deux saisons consécutives de 12 points.

Les partisans des Gee-Gees devront également surveiller de près Brendan Jacome, qui se joindra à Kevin Domingue et Cody Drover sur le deuxième trio.

« Brendan n'est pas bien connu dans cette ligue, mais nous savons qu'il est un joueur très important pour nous, explique Grandmaître. Il joue dans beaucoup de situations importantes et est fiable dans les trois zones. Il joue sur l'unité d'infériorité numérique et de supériorité numérique aussi. »

La mise au jeu est prévue à 19 h 30. Le match sera diffusé en direct sur OUA.tv. Suivez-nous sur Twitter à @GeeGeesMHKY pour des mises à jour.

—Cameron Penney