Skip to navigation Skip to content Skip to footer

Profil : Balarama Holness en action

Balarama Holness
Photo par Naskademini

En 2006, Balarama Holness remportait la coupe Yates avec l'équipe de football de l'Université d'Ottawa. Quinze ans plus tard, en plus d'avoir fraîchement obtenu un troisième diplôme universitaire, il lutte activement contre le racisme.

Il a récemment fait l'objet de divers reportages, notamment dans le New York Times et à l'émission W5 sur CTV, et il s'affirme de plus en plus comme une figure de proue sur la scène politique québécoise et canadienne.

Cet homme bilingue de race mixte portait deux prénoms à l'Université d'Ottawa. Au sein de l'équipe de football, il se faisait appeler Steven – un nom que lui avait « donné » au secondaire un enseignant qui tentait, bien maladroitement, de mieux l'intégrer.

Dans l'équipe d'athlétisme, cependant, c'est sous le prénom Balarama qu'il a représenté l'Université d'Ottawa, d'abord aux championnats nationaux de 2008, où il s'alignait avec l'équipe du relais 4 x 200 mètres, puis lors des championnats des SUO qui ont eu lieu la même année et où il a terminé quatrième au 300 mètres.

Sa rapidité et sa ténacité lui ont valu des contrats dans la LCF avec les équipes de Winnipeg et de Montréal; il a d'ailleurs remporté la coupe Grey avec les Alouettes en 2010. Quand il a mis fin à sa carrière dans le football professionnel, Balarama s'est replongé dans ses études.

Après avoir terminé son baccalauréat en éducation à l'Université d'Ottawa, il a obtenu une maîtrise en éducation à l'Université du Nouveau-Brunswick, et il a tout récemment décroché un baccalauréat en droit à l'Université McGill.

Balarama Holness dirige aujourd'hui Montréal en action, un organisme sans but lucratif qui encourage les Montréalaises et Montréalais à se mobiliser et à passer à l'action sur des enjeux clés comme le racisme systémique, la diversité, l'équité et l'inclusion. Il entend aussi se présenter pour la deuxième fois comme candidat aux élections municipales de 2021 dans la métropole. 

Il l'a même confirmé récemment au Montreal Gazette : « Je vais me présenter, mais je ne sais pas encore si ce sera au poste de maire, de conseiller d'arrondissement ou de conseiller municipal. » 

Appuyé par l'équipe de Montréal en action, Balarama a piloté des initiatives communautaires qui ont amené la mairie de Montréal à tenir des consultations publiques sur le racisme systémique. Il en a découlé un rapport de 252 pages recommandant des changements au chapitre de la gouvernance municipale et des politiques policières. « Je savais que nous étions du côté de la justice », raconte Balarama dans une vidéo de Montréal en action.

« La démocratie, c'est d'abord croire en soi-même, se tenir debout pour une cause, mobiliser d'autres personnes et agir pour la justice. C'est ce qui nous anime à Montréal en action. » 

En somme, Balarama Holness est un homme d'action qui réalisera certainement de grandes choses dans les mois et années à venir.

* Note : C'est sous le nom de Steven Holness que les Gee-Gees ont placé Balarama Holness sur leur mur listant les anciens membres de l'équipe qui ont ensuite joué dans la LCF. Après avoir contacté Balarama à l'automne 2020, le service des sports interuniversitaires remplacera le nom figurant sur sa plaque.

Balarama Holness sur le piste d'athlétisme