Skip to navigation Skip to content Skip to footer

PLEINS FEUX : Les débuts de Maya Montiel pour l'équipe U20 Canada donne un élan au camp d'entraînement des Gee-Gees

Maya Montiel
Photo: Greg Mason

À l'aube de sa deuxième saison avec l'équipe de rugby féminin des Gee-Gees, Maya Montiel a hâte d'entreprendre une nouvelle étape dans sa carrière de rugby. De Dieppe, N.B., au championnat national U SPORTS avec l'Université d'Ottawa, la joueuse de 5'10 vient de rentrer d'un séjour de trois semaines avec l'équipe nationale U20 Canada à la Coupe des Tri-Nations, affrontant l'Angleterre et les États-Unis.

Montiel était le premier pilier pour le match du Canada contre l'Angleterre et portait le numéro 18 lors du match d'ouverture gagnant contre les États-Unis. C'était la première fois qu'elle jouait pour l'équipe du Canada.

« C'est indescriptible comme sensation. Lorsque tu chantes l'hymne national, tu suffoques tellement c'est bouleversant », explique Montiel de sa première fois portant les couleurs du rouge et blanc. L'expérience regroupait bien plus que les trois matchs, car l'équipe a travaillé pendant trois semaines pour se préparer.

« Nous avons travaillé très fort et nous sommes devenues plus fortes et meilleures. Je devais arriver au meilleur de ma forme à chaque entraînement, à chaque rencontre et à chaque match », précise la représentante des Gee-Gees. La présence de la joueuse olympique Kelly Russell était un autre important fait saillant : « Nous avons pris le temps d'apprendre à être meilleures et à mieux travailler ensemble. C'est incroyable combien j'ai appris. »

Le camp a eu lieu à Halifax, permettant à Montiel de retourner sur la côte est. À l'âge de 16 ans, elle a participé au championnat national U18 pour l'équipe de la Nouvelle-Écosse, car le Nouveau Brunswick n'avait pas d'équipe. Ma ville est très proche -venir d'une petite communauté m'a aidé à me développer en tant que joueuse lorsque j'y étais, mais j'ai dû partir et déménager à Ottawa.

« Lorsque je suis arrivée à Ottawa, je devais m'assurer de continuer à m'améliorer en rugby et ma première année m'a beaucoup apporté, note Montiel qui a porté l'uniforme pour les sept matchs de la saison régulière en tant que jeune recrue et a également marqué trois essais. J'ai travaillé fort et j'était très contente, bien sûr, d'avoir été sélectionnée et je pense qu'avoir été à Ottawa m'a aidé au niveau national. »

En conséquence, l'expérience avec l'équipe nationale permettra à Montiel et aux Gee-Gees de défendre leur titre national.

« En participant à une compétition internationale, Maya va apporter beaucoup d'expérience et de connaissance aux plus jeunes joueuses en particulier mais aussi aux vétérans », s'exprime l'entraîneuse-chef des Gee-Gees Jen Boyd, qui a vu de nombreuses Gee-Gees dans le programme U20 pendant ses cinq saisons à l'Université d'Ottawa.

« Nous avons hâte de voir les contributions de Maya à notre progression et son rôle de guide. Elle sera une joueuse clé dans les cinq matchs serrés grâce à sa taille, sa force et son conditionnement physique. Je pense qu'elle aura l'occasion de se démarquer à l'échelle du pays cette saison. »

« Je suis maintenant une joueuse confiante et je veux vraiment le montrer sur le terrain avec les Gee-Gees. Je sais que beaucoup de filles ont énormément de potentiel et j'ai vraiment hâte. Nous avons déjà de nombreux objectifs et je veux les atteindre donc nous devons continuer à progresser à chaque entraînement », affirme Montiel.

L'équipe de rugby féminin des Gee-Gees, championne nationale U SPORTS 2017 et quatre fois championne de la conférence RSEQ, a commencé son camp d'entraînement cette semaine. L'équipe ouvrira la saison régulière 2018 à domicile le 3 septembre contre le Rouge et Or de Laval, deuxièmes du championnat national et médaillés d'argent de la RSEQ en 2017. Cette saison, tous les matchs à domicile de la saison régulière et des séries éliminatoires seront webdiffusés sur OUA.tv.