Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ DU WEEK-END : Les Gee-Gees s’inclinent devant Montréal et Sherbrooke

Photo: Greg Mason
Photo: Greg Mason

L'équipe de volleyball féminin des Gee-Gees a donné le coup d'envoi de sa saison 2021-2022 avec deux matchs le week-end dernier.

En ouverture de rideau à domicile vendredi soir au pavillon Montpetit, les Gee-Gees ont chèrement vendu leur peau dans la défaite de 3-1 face aux Carabins de Montréal. Malgré l'issue de la rencontre, l'équipe a reçu un accueil chaleureux à son premier match de la saison, devant une salle comble.

De retour sur le terrain dimanche, à Sherbrooke, Ottawa a perdu en trois manches consécutives contre le Vert et Or pour clore le week-end.

Vendredi, Montréal a démarré en force, remportant la première manche 25-11, la plus inégale de la soirée.

À la deuxième manche, les Gee-Gees ont échangé coup pour coup avec leurs rivales avant de finalement l'emporter 25-20.  Cette réussite est en grande partie due à l'impressionnante prestation de la volleyeuse de première année Maxim Langevin, qui a inscrit 8 de ses 13 attaques marquantes dans cette manche. 

Montréal s'est ressaisie rapidement et a mis la main sur la troisième manche, qui a été âprement disputée. Les Carabins ont poursuivi sur leur lancée à la quatrième manche, l'emportant 25-19 pour sceller leur victoire.

« Nous avons su rebondir après avoir affiché tant de nervosité, et j'en suis très fier », a déclaré l'entraîneur-chef des Gee-Gees Lionel Woods après le match vendredi soir. « La résilience est un atout primordial dans cette conférence. » 

Dimanche, les Gee-Gees espéraient maintenir leur élan face à Sherbrooke, mais ont dû s'avouer vaincues à leur premier duel sur la route. 

Après une chaude lutte à la première manche, le Gris et Grenat n'a pas réussi à trouver son rythme par la suite, perdant la deuxième 25-8. Le Vert et Or s'est assuré la victoire en remportant la troisième par la marque de 25-13.

La saison est encore bien jeune, et il faut surtout retenir de ce week-end que deux matchs ont enfin pu être disputés… après une attente interminable de 621 jours!

« Je suis très heureuse de la façon dont nous nous sommes regroupées… il y a beaucoup de jeunes joueuses dans l'équipe », a souligné Tristan Peterson, qui est de retour pour une cinquième saison, écoulant sa troisième année d'admissibilité après avoir raté la campagne de 2019-2020 en raison d'une blessure et celle de 2020-2021, annulée à cause de la pandémie. 

« C'est génial de pouvoir enfiler le Gris et Grenat de nouveau! », se réjouit Peterson.

« Je me sens choyée par le simple fait de jouer! Ça doit être le cas de pas mal tout le monde. Je crois que nous allons nous améliorer lentement, mais sûrement. La saison s'annonce donc très excitante. »