Skip to navigation Skip to content Skip to footer

RÉSUMÉ DU WEEK-END : Ottawa remporte sa première victoire en 2021-2022 et partage sa série du week-end

Photo: Greg Kolz.
Photo: Greg Kolz.

Les Gee-Gees se sont relevées de leur défaite aux mains de McGill pour couronner une fin de semaine de volleyball riche en action au pavillon Montpetit par une victoire contre l'UQTR.

Le 19 novembre contre McGill

Vendredi soir, le Gris et Grenat a amorcé son week-end à domicile par une défaite de 3-0 dans un match palpitant face aux Martlets. 

La manche initiale a été la plus inégale de la soirée, McGill ayant réussi une série de onze points consécutifs au milieu de l'engagement pour l'emporter 25-13.

Les deux équipes se sont ensuite livré une bataille de tous les instants, chacune des manches suivantes s'étant soldée par un écart de trois points seulement.

Les Gee-Gees ont réussi une poussée de six points à la deuxième manche pour effacer un déficit de 21-15, mais n'ont pas été en mesure de compléter la remontée, les Martlets s'imposant finalement 25-22. Dans la troisième manche, Ottawa a effectué une autre remontée grâce à cinq points sans riposte pour égaliser le score à 19, puis à 21, avant de voir McGill s'assurer la victoire en trois manches consécutives. 

Avery Hughes a mené les siennes avec 9 attaques marquantes et 5 manchettes défensives, tandis qu'Alana Leung a fait belle impression, réussissant 8 attaques marquantes en 13 tentatives. 

Le 21 novembre contre l'UQTR 

Les Gee-Gees ont défait l'UQTR par la marque de 3-1 dimanche au pavillon Montpetit, remportant ainsi un premier match du RSEQ depuis le 25 novembre 2018. 

Cherchant à garder leur rythme du match de vendredi, les Ottaviennes ont dû d'entrée de jeu faire face à une solide opposition des Patriotes, qui ont enlevé la manche initiale au compte de 25-17.

Ottawa a gagné la deuxième manche 25-20 pour renverser la vapeur. Fouettées, les Trifluviennes avaient inscrit les quatre premiers points, avance rapidement effacée par les Gee-Gees, qui ont égalisé le score au milieu de l'engagement. Ces dernières ont poursuivi sur leur lancée pour enlever la manche. 

Ottawa a maintenu la pression pour dominer la troisième manche 25-14 et prendre les devants dans le match. Sa série de sept points en fin d'engagement lui a donné l'élan nécessaire pour triompher à la manche suivante.

S'emparant de celle-ci par la marque de 25-17, les Gee-Gees ont finalement remporté cette première victoire tant attendue.

Les vétéranes du Gris et Grenat ont donné le ton à cette rencontre. Tristan Peterson a excellé avec 15 attaques marquantes, tandis que Magalie Frappier a réussi 12 manchettes défensives.

DÉCLARATIONS DES GEE-GEES 

« Écoutez, nos joueuses avaient toutes les raisons de s'effondrer, de se mettre en colère les unes contre les autres, mais elles ont plutôt choisi de se serrer les coudes. Chaque semaine, elles trouvent le moyen de se retrouver avant le week-end. Je crois que cette victoire va leur donner beaucoup d'assurance. Il ne s'agit pas d'un coup de chance, mais d'un réel accomplissement. Si tout n'est pas gagné, elles savent désormais que la victoire est à leur portée. » – Lionel Woods, entraîneur-chef.

« C'est un sentiment indescriptible! J'ai toujours dit qu'il nous suffisait de le revivre. Nous avions besoin de savoir que nous pouvions y arriver et reprendre confiance en nous, et c'est ce que nous avons fait aujourd'hui. Et ce n'est que le début! » – Tristan Peterson, ailière gauche de troisième année 

PROCHAINS MATCHS

Les Gee-Gees prendront la route de Québec pour y affronter le Rouge et Or de Laval le 27 novembre. Elle seront de retour au pavillon Montpetit en vue de leur dernier match du trimestre, face à l'UQAM, le 3 décembre.