Skip to navigation Skip to content Skip to footer

PROFIL DE RECRUE : Les Gee-Gees recrutent l’attaquante Oseremhen Audrey Odigie

PROFIL DE RECRUE : Les Gee-Gees recrutent l’attaquante Oseremhen Audrey Odigie

L'équipe de volleyball féminin de l'Université d'Ottawa est ravie d'ajouter Audrey Odigie à sa classe de recrues de 2022-2023.

Originaire de Brampton en Ontario, la joueuse du club des Hurricanes de Halton devrait occuper la position d'attaquante-réceptionneuse pour le Gris et Grenat.

« Je suis très heureuse de m'être engagée avec les Gee-Gees, affirme Odigie, qui en est à sa dernière année avec l'école secondaire catholique St. Roch, à Brampton. « En fait, cette nouvelle me soulage, car une période de recrutement en temps de COVID-19, c'est vraiment stressant! Les entraîneurs  Woods et Soro ont rendu le processus bien agréable en me donnant l'heure juste. »

« La première fois que nous avons vu Audrey, c'était dans une vidéo démontrant bien ses qualités athlétiques », se rappelle Lionel Woods, entraîneur-chef des Gee-Gees. « Nous l'avons ensuite rencontrée : son sourire et son attitude positive nous ont épatés! Audrey contribuera de bien des façons à notre programme, sur le terrain et à l'extérieur. »

Joueuse décorée tant en volleyball intérieur qu'en volleyball de plage, Odigie possède un fort bagage sur la scène provinciale, qui servira bien le Gris et Grenat. En effet, elle est membre de l'équipe Ontario Elite depuis 2020 et aussi double médaillée de bronze provinciale en volleyball de plage. 

« En tant qu'ailière au niveau U SPORTS, il faut pouvoir être imposante au filet, ce dont Audrey est amplement capable », se réjouit Woods, qui en est à sa 30e saison à la tête du programme. « Sa capacité à attaquer avec rapidité et puissance et à effectuer des blocs sera un atout de taille. Son apport se fera sentir tôt dans sa carrière. »

Odigie a d'abord songé à s'inscrire dans une université américaine, mais la pandémie l'a incitée à rester plus près de la maison. Après avoir discuté avec le personnel d'entraînement des Gee-Gees, elle a officiellement visité la capitale nationale. Cette visite l'a convaincue que l'Université d'Ottawa était le bon choix.

« L'équipe a été très accueillante et je me suis bien entendue avec les filles », souligne-t-elle. « L'atmosphère était positive, j'ai entendu plein de bonnes choses à propos de la vie sur le campus, et l'École de gestion Telfer est l'une des meilleures au Canada. Mais surtout, l'Université d'Ottawa se trouve près de chez moi. » 

Odigie, médaillée de bronze nationale en 2018 en volleyball de plage, sera la troisième joueuse originaire de Brampton à se joindre aux Gee-Gees, après Trinity Lusan et Janae McKay. Elle retrouvera plusieurs de ses coéquipières à Telfer en 2022. 

« Je connaissais l'Université, car mon frère aîné avait songé à s'y inscrire. Au fil de mes recherches, l'École de gestion Telfer a retenu mon attention. On parle d'une école de commerce titulaire de la " triple couronne des agréments ", où je pourrai très certainement tisser des liens précieux. »

Odigie restera branchée sur les activités de l'équipe en 2021-2022 par les médias sociaux et les webdiffusions des matchs. Elle devient la deuxième membre de la classe de recrues 2022-2023 des Gee-Gees, après Brynn Lewis.